Le jeu 650 km

650km : Le Forum
Lun 16 Juil 2018, 14:47 *
Bienvenue. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
News du 22/06/2018
Avis à tous les survivants!

Suite à la discussion avec la communauté de 650km.com, Angelstar (le créateur du jeu), a décider d’aller de l’avant et d’engager toutes ses forces dans une toute nouvelle version du jeu!
Cela signifie que pour que ce nouveau projet avance correctement, le jeu en ligne vas s’arrêter courant septembre.
L’équipe de développement, votre modérateur préféré (bigbug001) et notre community manageuse sera là pour répondre à vos questions, vous montrer les avancées du jeu (qui ne sera pas un jeu web!) et plein d’autres discussions très interessantes! Ou pas :)
C'est donc pour ça que l'on vous fait cette proposition : Échouez-vous avec nous dans notre nouveau canal discord dédié à 650km!
Cliquez sur le lien suivant et rejoignez-nous! https://discord.gg/SqxZ6HX


Une question sur le jeu ? Consultez le :
Merci de consulter les Règles du Forum avant toute participation.
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Discussion: [Journal] La vie de Gzu. Tome unique avec l'au-delà.  (Lu 4216 fois)
Ven 12 Oct 2007, 18:02
Gzu27
Inahoori
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 72




Journalisée
Bon, je me décide enfin à rédiger quelques lignes pour ne pas perdre le fil de ma cohésion psychologique. C'est mon amie la chèvre, Blandine, qui me la suggéré. Je lui ai bien dit que c'était pas vraiment dans mes habitude de tenir un journal intime, elle m'a dit que je devais voir ça comme une barrière à la folie et aussi comme un journal de bord. Bon. Bien. Soit.

Jour 72, quelque part au milieu de l'océan.
Aujourd'hui sur la plage j'ai entendu un gars parler d'un événement exceptionnel qui auraient lieu sur l'île. J'ai un peu tendu l'oreille, mais sans me montrer. Les habitants d'ici me foutent les boules. On dirait qu'ils se plaisent ici. Trop de bêtes. Trop d'araignées. Pas de chinois ni même de doner kebab. Rien. La zone. Même pas un troquet. Bref...

Donc l'événement en question : la corne d'abondance fera tomber du ciel des bouquins. Des traités de survie, de chasse, de pêche, de couture, ce genre de chose. Vu la maigreur de ma collection je me suis dit que j'allais jeter un coup d'oeil, comme ça, au cas où.
Donc après, 2 panthères, 1 tigre, 1 chèvre (pas Blandine), 1 chien, 1 lièvre, un dizaine de naja, 2 cobra, une boîte d'asticot, je finis par m'écrouler... pour 4 heures.

Le temps pour moi de faire le point sur ma situation.

... point fini : c'est la lose.

Jour 72, Heure : j'vois plus.
Je viens de décourvrir, pendant mon coma, qu'une bibliothèque existait ! Une vraie j'entend. Avec des étagères, des bibliothècaires en chair(e) et en os. J'y crois pas. Non mais n'importe quoi. Je vais finir par pousser la gueulante moi à force de les voir vivre ici comme si c'était leur dernier séjour sur cette planète. En plus, j'ai rien compris. Apparement, chacun peut lire les journaux des autres. Où vas-t-on ? C'est personnel c'est choses-là ! C'est intime ! Surtout la nuit. Seul. Avec Blandine...
Toi qui lis, et j'espère que vous êtes pas nombreux, c'est PERSONNEL !
« Dernière édition: Ven 11 Avr 2008, 10:25 par Lline »
N'hésitez à pas consulter l'aide indispensable à tout bon survivant :
Le Grimoire de l'Archipel

Réponse #1 Sam 13 Oct 2007, 11:54
Gzu27
Inahoori
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 72




Journalisée
Jour 73 - De j'vois.
Le temps semble figé. Replié sur lui-même. Nous en-dehors. Quand j'étais jeune et que je regardais des films avec des personnages aux supers pouvoirs, certains figaient le temps et je m'étais fait la réflexion suivante :
S'il fige le temps, les molécules et atomes sont eux-aussi figés dans le temps. Chaque mouvement est suspendu. Et il ferait tout noir et le zéro absolu régnerait. Personne ne pourrait se déplacer. Pas même-eux.
Pourtant, je respire... donc le temps n'est donc pas figé. C'est autre chose. Impossible de remuer. Blandine ne m'a pas réveillé en me léchant les orteils ce matin. Les flammes de mon feu ne vacillent pas. Aucun bruit. Mais le soleil semble continuer sa course puisque je l'ai dans les yeux depuis 3 heures. J'vais m'péter la rétine si ça continue.

Une drôle de force est à l'œuvre, j'en mettrais ma main à couper. Si seulement je pouvais.

... a j'vois plus.
J'ai plus de charbon, je reviens

Voilà. Bon, le "temps" est reparti. Enfin, il est revenu. Quelque chose s'est remis en marche en tous cas. C'est pas très clair tout ça. Mais bon, je ne suis pas du genre à me poser des questions. Je suis donc parti à la recherche de ses satanés bouquins. J'ai même pris quelques sachets de thé pour l'occaz'. Je sais pas ce que c'est comme thé mais p'tain ça me file une de ces patates. Une plante locale certainement. Dans d'autres régions ils doivent l'utiliser pour communiquer avec leurs ancêtres, un truc du genre.

Résultat, j'ai fouilli l'île de fond en comble, chopé des ampoules de 10 GW à chaque orteils pour... que dalle. Bon en même temps, je ne sais même si ce que je cherche existe. Enfin d'après le type d'hier si. Mais au fond je ne le connais pas ce gars. D'ailleurs encore un truc étrange à mettre au crédit de cette île : d'où est-ce qu'il sait ça lui ? D'où viennent tous ces bouquins et ces objets ? On peut spéculer un peu. Il y a plein de monde qui se croûtent chaque jour sur l'île, leurs avions se crashant au même endroit à chaque fois. Les cales doivent être pleins de trucs et autres. Y'a sans doute quelques avions de transports qui se crashent aussi. Haha. On devrait avoir quelques tonnes de ferrailles à notre disposition, mais non. On devrait même pouvoir récupérer ou rafistoler un réacteur pour quitter cette île... mais pourquoi autant d'avions se crashent ici ? Et pourquoi personne ne vient voir ce qu'il se passe ? Ils doivent bien se rendre compte, dehors, que des avions n'arrivent pas à bon port quand même ? Encore un mystère...

Ce soir, râgout de renard puis une bonne nuit. J'y verrais certainement plus clair.
« Dernière édition: Ven 19 Oct 2007, 11:33 par Gzu27 »
N'hésitez à pas consulter l'aide indispensable à tout bon survivant :
Le Grimoire de l'Archipel

Réponse #2 Dim 14 Oct 2007, 16:13
Gzu27
Inahoori
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 72




Journalisée
Jour 74 - Le soleil est déjà haut.
Bon, c'est vraiment histoire de faire une entrée dans ce fichu journal sous les coups de Blandine, parce qu'aujourd'hui, rien d'extraordinaire. A faire dans la journée : trouver des bouquins, commencer à réfléchir à ma localisation sur le globe en tâchant de se rapeller les événements d'avant le crash... oui tâcher.

Jour 74 - Complétement naze...
J'aurais aimé trouver un bouquin sur la chirurgie amputatrice pour me débarasser de mes pieds et de leurs ampoules. Bon, donc comme je me le suis promis je vais tâcher de faire le point.
.
Voilà. Haha... j'suis seul.
Donc partis de Vernon par le train de 6h47 direction St Lazare. Ensuite direction Chatelet par la ligne 14, puis RER B pour l'aéroport Charles de Gaulles, et enfin, direction le Canada... que je croyais.
Alors qu'on décollait, je pensais aller globalement vers l'ouest sauf que non, direction l'est. Étrange détour je me suis dis. Puis je me suis dit qu'il devait leur être plus simple de prendre le sens de rotation terrestre à rebrousse-poil. Plus court. Bon pourquoi pas. Escale à Dubaï. Tiens, étonnant. Mais il y a certainement une raison toute simple et parfaitement logique que j'ignore, tout bêtement.
Quelle chaleur, je suis resté dans l'aéroport.
On remonte, on redécolle et je sors le Rohypnol...

Blabla, risque d'accoutum... blabla... femmes ence... blabla... alcool pros... pfff... interdit au moi... blabla... Ne pas conduire... ça risque pas... Pour un adulte de 70 kilos : 1 comprimé. Voilà.
J'aime les posologies simples. Donc j'avale mes 3 cachetons et m'endors en moins de deux.

Un vrai gouffre.

Tout le monde crie, tout le monde panique, tout le monde s'agrippe, j'emmerge donc de mon sommeil comme un bébé. Je regarde par la fenêtre, encore la tête dans le coton, et remarque que le ciel a une drôle de couleur, zébré par des éclairs qui passent de nuages en nuages. Indifférent à notre sort. Et l'horizon bizarement oblique. Je suis calme. Je sais que je vais mourrir dans une explosion d'hydrocarbure en percutant la surface de l'eau à près 250 km/h. Nous allons être vaporisé au moment où le kérosène s'enflammera d'un coup. Le grand wouf finale.
Je me souviens m'être dit : mon premier voyage... je crois que je ne reprendrais pas cette compagnie.
J'avais pas tort en un sens.
Toujours aussi résigné, je reprend ma mignonette de vodka triplement distillée de je-ne-sais-où, la vide, et regarde à nouveau par le hublot. Les éclairs sont étranges, ils sont concentriques. Les nuages aussi. Il tourne autour d'un point semble-t-il. Le notre me souffle ma bête noire. Une odeur d'ozone et de soufre je me rapelle maintenant en écrivant. Je croyais que c'était l'odeur de la panique de 200 invididus dans un espace clos. Je me souviens aussi avoir ris comme une baleine. Puis le trou noir. Je me suis réveillé, à l'écart de la carlingue déglinguée, une feuille de bananier sur le visage. Sur la plage là-bas au sud.

Nous devrions être au-dessus du Pacific et j'ai dû me planter d'avion. Comme peut-on se planter d'avion ? Et je croyais que tout les avions de Roisy partaient pour les Amériques ? Non ? J'en sais rien.
Toujours est-il que je suis persuadé d'être dans le Pacific. L'Atlantique est trop fréquenté et bien plus agité. Quoique ça gronde dans le coin de temps en temps. L'Indien, pareil, très fréquenté, on nous auraient repéré depuis.
On nous auraient aussi repéré dans le Pacific avec les satellites, les balises argos, la boîte noir et son GPS...
Pas sûr, il exite certainement des endroits sur Terre encore inexploré et discret, non ?
Oui, peut-être. Peut-être pas.

Encore un point noir à ajouter à la face de cette île de malheur. Demain est un autre jour, il paraît.
« Dernière édition: Ven 19 Oct 2007, 11:36 par Gzu27 »
N'hésitez à pas consulter l'aide indispensable à tout bon survivant :
Le Grimoire de l'Archipel

Réponse #3 Lun 15 Oct 2007, 10:37
Gzu27
Inahoori
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 72




Journalisée
Jour 75 - Soleil deux doigts au-dessus de l'horizon.
Je viens de me réveiller, j'ai peu dormi (toujours ma crainte des matoutou), attiser un peu le feu pour me préparer une boisson chaude et je suis déjà sur les rotules. Je me demande si je n'ai pas chopé une quelconque maladie tropicale qui risquerait de mettre fatale vu mon maigre stock de médocs.
Aujourd'hui je vais continuer mes recherches. Bientôt 3 jours que j'y suis et toujours rien. J'ai un peu l'impression de perdre mon temps. Je le retiens le gars avec ses idées de génie. Enfin je peux pas lui en vouloir, j'ai cru comprendre que certains des autres était parvenu à leur fin. C'est censé se finir demain en milieu de journée.

Je me demande où vont passer les bouquins non-trouvés dans ce cas ?
« Dernière édition: Ven 19 Oct 2007, 11:37 par Gzu27 »
N'hésitez à pas consulter l'aide indispensable à tout bon survivant :
Le Grimoire de l'Archipel

Réponse #4 Jeu 18 Oct 2007, 13:19
Gzu27
Inahoori
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 72




Journalisée
Jour 78 - A grand peine...
C'est Blandine qui me force (le terme est à peine exagéré) à faire une nouvelle entrée au lieu de m'enterrer. Bon, donc, cher journal, (t'es contente comme ça ?) (l'engueule pas, elle fait ça pour ton bien) en ce moment je ne fait rien de passionnant qui mérite d'être transcrit. Je sens les fruits de mer plus très frais. L'odeur me donne un peu la nausée.

Remarque et annotation : J'ai été surpris de lire des réflexions qui apparement venaient de moi mais en bleu ou en rouge alors que j'écris avec un bout de charbon sur du papier classique 80gr pour imprimante laser. D'ailleurs il ne me reste plus qu'une ramette. Je vais devoir écrire plus petit ou plus concis. J'ai toujours le sentiment qu'il se passe des trucs étranges mais impossible de mettre le doigts dessus pour le moment.

Jour 78 - Pousser au Q.
Blandine me dit d'être un peu plus prolixe. Je ne sais même pas ce que ça veut dire, mais je crois deviner. C'est une obscession chez elle. Il va falloir que je m'en débarasse pour être peinard. Tu ne peux pas faire ça, c'est ta seule compagnie. Mieux vaut être seule que mal accompagné comme disait l'autre... T'en es sûr ?... Pfff...
C'est fini oui ? Bien.
J'ai commencé à dessiner un plan pour la constuction d'un radeau. Il faut encore que je paufine. J'ai déjà dessiné le d'ssous. Une espèce de cabine pour m'abriter en tôle. Un coin douche. Un récupérateur d'eau de pluie en plus de la réserve d'eau potable. J'ai trouvé une grande pierre plate qui pourra me servir pour le feu. Il faut encore que je pense à concevoir une voile avec tout le cordage ainsi qu'un système de navigation. Le radeau peut paraître un peu "trop" mais en plein milieu du Pacific le moindre bout de terre peut être très très loin. J'ai pas encore fini les plans que déjà je sais qu'il va me falloir beaucoup de temps pour le constuire. Sans compter sur la constuction de leviers, poulies, palans et peut-être aussi un portique tant que j'y suis, pour m'aider dans les pièces lourdes... je me demande bien comment je vais faire. Je sais déjà que je vais devoir utiliser mes statues grecques comme contre-poids. Elles sont bien jolies mais elles ne me servent à rien. J'ai été étonné d'en trouver d'ailleurs. En faisant la liste de toutes les choses qui m'étonne on pourrait me classer sous la rubrique : perpétuel surpris.
Un an minimum. Deux ans plus vraissemblablement avant de prendre la mer. Je me connais, tu vas encore trouver des améliorations entre-temps qui vont rallonger le temps de construction. C'est pas faux.
Bon Blandine semble satisfaite, je retourne à mes occupations plus sérieuse.
« Dernière édition: Ven 19 Oct 2007, 11:40 par Gzu27 »
N'hésitez à pas consulter l'aide indispensable à tout bon survivant :
Le Grimoire de l'Archipel

Réponse #5 Ven 19 Oct 2007, 12:07
Gzu27
Inahoori
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 72




Journalisée
Jour 79 - Insomnie et idées sur la couchette.
J'ai bien repenser à mon radeau. Il me que je me mette en gras que c'est un radeau fait pour durer, pour un long voyage en mer. Plusieurs problèmes se posent déjà que j'ai même pas commencé. Mieux vaut maintenant que plus tard mon gros. ... il a pas tord tu sais. Oui, c'est pas faux. Bon premier problème, la fixation des troncs d'arbres entre eux. J'ai du fil de fer soumis à la rouille, surtout dans l'eau salé,  et de la ficelle qui peut rompre plus facilement en cas de tempête. Je vais utiliser les deux en grande quantité. J'ai repensé à la cabine de douche. Totalement ridicule, supprimé. Pour le feu, j'oublie aussi. Autant fixé la pierre plate est aisé, autant prendre un stock de bois en plus me parait une idée de génie. Je mangerais cru. Par contre, j'ai tout un stock de barre de céréales et de thé glacé, il faudra juste que je les entrepose dans un espèce de coffret. Coffret qui sera lui-même fixé, agrémenté de flotteurs et d'une longe au cas où le tout tomberait à l'eau. Si je disposais d'un outils pour tailler le bois, je pourrais me faire un bateau avec une coque et tout... mais j'ai pas ça. Je me rapelle un reportage que j'avais vu sur Arte, les vikings faisaient leurs drakkars à la hache en fendant le bois. Pas de scie, pas de burin, pas de gouge, pas de ciseau. Juste à la hache. Et d'une solidité extraordinaire. Mais je ne suis pas viking. Et encore moins artisan viking. Pour la voile, je ne sais pas encore comment je vais la fixer, l'idée du mât me paraît bien mais je ne sais pas comment je vais le fixer lui... Et il faut que je puisse manipuler la voile pendant le voyage. Dommage que je n'ai pas encore trouvé de livre m'expliquant comment constuire un bon radeau avec peu de moyens quand on est seul sur une île loin de tout.

Cette nuit, vu que j'avais du temps, j'ai aussi repensé (holàlà la redondance. M'en fout, c'est mon journal à moi, personne s'en rendra compte) à mes fameuses voix doubles écrites. Quand j'écris pas, je ne les entends pas. Par contre quand j'écris, elles se manifestent et font des commentaires en plus. Je me demande qui c'est. :evil: Je suis toi. :evil: :angel: Je suis toi. :angel: Vous êtes moi ? Oui. Oui. Ha. Et moi, je suis qui ?

Cette histoire de voix double me pertube. S'écrire ou se parler à soi par l'écrit est, je le sais, ridicule. Je me demande si Blandine s'attendait à ça. Je devrais peut-être cherché un anti-dépresseur sur le site des crash.

Note de dernière minute : remplacer le coffret par un filet, tout bêtement. Les barres de céréales et les bouteilles de thé, ça flotte tout seul.
N'hésitez à pas consulter l'aide indispensable à tout bon survivant :
Le Grimoire de l'Archipel

Réponse #6 Sam 20 Oct 2007, 14:45
Gzu27
Inahoori
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 72




Journalisée
Jour 80 - Prise de barbiche
Un seul bout d'entrée aujourd'hui histoire d'arrondir les angles avec Blandine. Je voulais arrêter ce journal inutile et qui me rend à moitié dingue (seulement à moitié ?). Elle argumente que ça me permet de mettre à plat mes plans de radeaux, de mettre noir sur blanc les choses plus ou moins étranges de l'île et accessoirement d'avoir mis le doigts sur un trouble que j'ai et qu'il était même pas plus mal d'avoir l'avis de mes deux autres personnalités quand on est seul et dans la mouise. Mais j'y vais du bout du bout de charbon. Mais aujourd'hui, j'en écrirais pas plus.

Tu ne veux plus écrire parce que ton idée de radeau fabuleux et apte à la survie en haute mer te paraît ridicule. Tu veux garder l'espoir de repartir en restant aveugle à la folie de ton projet. Il va y rester oui s'il monte sur ce machin-là. Et tu rend Blandine responsable de ce qui t'arrive. Bah ouais, facile de tout rejeter sur les autres, mais en même en temps ça fait tellement du bien de se sentir propre. Tous les deux-là, vous dites ça parce que si  j'y n'écris plus, vous n'existerez plus. En es-tu sûr ? On a toujours été là, dans les petits recoins de ton cerveau, on influençaient toutes tes décisions. Tu crois vraiment avoir atterri là suite à un plantage totalement involontaire d'avion ? On ne te veux pas de mal, après tout tu es nous aussi. On veut seulement que tu fasse des choses. Et il carrément plus simple pour toi de continuer à écrire si tu veux vraiment savoir ce que tu as derrière la tête. Mais c'est à toi de voir... Toutes façon, t'a pas vraiment le choix, j'veux dire, t'es bel et bien paumé sur un île. Vous commencez à me courir méchament sur les haricots tous les deux ! Et vous avez le culot de me dire que c'est de votre faute si je suis là ! Pas tout à fait, je te rappelle qu'on est toi. C'est un peu facile à mon goût. De retour à la civilisation, je vous ferais disparaître à coups de médocs point barre. Ça y est, vous m'avez bien remonté, vous savez quoi ? Je vais continuer à ramasser mes coquillages, puis après ça, je sais pas peut-être du silex aussi tiens. Ensuite, je me ferais de jolis vêtements en cuir, d'ici-là basta !
N'hésitez à pas consulter l'aide indispensable à tout bon survivant :
Le Grimoire de l'Archipel

Réponse #7 Lun 05 Nov 2007, 09:59
Gzu27
Inahoori
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 72




Journalisée
— Tu crois qu'il reviendra ?
— Pas sûr. C'est un épreuve pour lui.
— Moui... autant dire qu'il est perdu et qu'il comprend rien quoi.
— En gros. Sans compter qu'il est seul et qu'il parle à une chèvre.
— Pourtant la solitude ça le connait, il aime bien même.
— Oui il aime bien à condition d'être au milieu d'autres humains. De toutes manières il a dit qu'il reviendrait après avoir fini de ramasser ces cailloux.
— Ses silex !
— Oui, si tu veux. Il va revenir les mains en steck hachés et de mauvais poil.
— J'aime pas dire du mal (...) mais c'est vrai qu'il est un peu soupe au lait.
— Peut-être une qualité ici, va savoir.
— Il reviendra.
— Oui.
— Oui.
— ...
— ...
N'hésitez à pas consulter l'aide indispensable à tout bon survivant :
Le Grimoire de l'Archipel

Réponse #8 Sam 10 Nov 2007, 13:03
Gzu27
Inahoori
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 72




Journalisée
Jour 101 - Tartare de mains.
Ce matin je me suis réveillé au campement. Disons que je suis sorti de nouveau du coma. Les tigres d'ici m'en veulent. Et le fait qu'un tigre t'attaque et que tu sois toujours vivant pour le raconter ne te pose pas trop de souci ? T'aurais préfére que je ne le raconte pas ? Nan, j'vois ce que tu veux dire. Je devrais être une crotte de tigre à l'heure qu'il est. Mais tu es vivant. Très drôle. Oui, je m'en plains pas, mais je trouve ça aussi étrange. Tiens pour continuer dans l'bizarre, le type de l'autre jour est repassé hier, il a prédit qu'on ramasserais plus de bois ce week-end.

Trop de choses me pertubent au sujet de cette île. Des objets qui viennent d'on-ne-sait-où. Et en quantité quasi inépuisable. Un type qui nous prédit ce qui va se passer pour nous le week-end. Les temps qui se fige ou bien qui ralentit. Le fait que je ne meurs pas. Que je me réveille systématiquement à mon chez-moi alors que je devrais être mort. Même joueur joue encore. Et je m'en souviens maintenant, avant les 100 jours d'être ici, j'étais aussi... ici. Mais c'était différent. Déjà je ne pouvais me déplacer que de en-avant en-arrière héhé et de gauche à droite. L'idée même de biaiser héhé ne me venait à l'esprit... t'as fini avec tes jeu de mots pourris ? Pardon. Tiens d'ailleurs où est la voix Bleu ? C'est son jour de RTT.... J'veux pas en savoir d'avantage.
Et je commence à me demander si je suis réelement dans le Pacific.

Bref.

Bon, je viens de passer plus d'un mois à ramasser des silexs, mes mains ça va, ce n'est plus que de la corne, je pourrais assomer un ours rien qu'avec une gifle. Et en courant vite. Ce week-end je me concentre sur le bois ce qui tombe plutôt bien en ce moment. Encore un coup du sort. Une fois ça fait, je pourrais enfin me fabriquer un peu de cuir pour des vêtements plus costaud. J'ai l'intention de visiter ses ruines à l'ouest. Pourquoi faire ? Et ton idée génialissime de radeau de la Méduse ? Merci pour le sarcasme mais t'en fais trop, j'avais compris. Je la remise à plus tard, ça me prendra du temps alors commencer maintenant ou dans un mois ça fait pas grosse différence. Alors tu as toujours l'intention de le faire hein ? Tu vois un autre solution ? Oui. Raconte... mais je suis septique, t'as intérêt d'être convainquant mon gars. Ce n'est pas à moi de te donner le boulot tout fait mais je peux quand même te dire que la solution viendra de la réflexion. ... Voilà un indice qui sent la réponse passe-partout, bravo, tu m'a hyper convaincu. Nan nan sérieux, tu m'es d'une aide précieuse. Tu dois arpenter seul le chemin de la Blablabla ! T'as fumé mon vieux. P'tain, me retrouver ici, découvrir que j'ai deux voies dans la tête, une qui prend des congès, l'autre qui se prend pour un mystique éclairé. Tout ça va me rendre chèvre. Pardon Blandine. Le pire dans tout ça, c'est que ces réflexions tirées d'un gâteau chinois viennent de moi, dans le fond. Si je reviens à la civilisation, je me fais guide spirituel d'une nouvelle secte.

Bon, c'est pas l'tout de tailler le bout d'gras avec toi, mais j'ai du bois à ramasser moi alors à plus.

... m'apprendra à vouloir aider mon prochain tiens.
N'hésitez à pas consulter l'aide indispensable à tout bon survivant :
Le Grimoire de l'Archipel

Réponse #9 Jeu 29 Nov 2007, 19:19
Gzu27
Inahoori
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 72




Journalisée
Jour - Alors là mon bonhomme...

Toujours comme à l'habitude, le Gzu à labours. Voilà, petite pause dans mon journal. Je sais où j'ai envie d'aller, pas trop comment m'y rendre encore que ça n'est pas trop grave, mais là, en ce moment, je suis tout mou du bulbe. Merci à ceux qui m'ont lu jusqu'ici. Personnellement je ne sais ce qui vous a pris, vous devriez consultez. En plus je vous l'avez formellement interdit, mais bon hein. C'est pas sérieux tout ça.

Je continuerais quand je... 'fin un jour certainement.
N'hésitez à pas consulter l'aide indispensable à tout bon survivant :
Le Grimoire de l'Archipel

Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP SMF 2.0 | SMF © 2011, Simple Machines XHTML 1.0 valide ! CSS valide !