Le jeu 650 km

650km : Le Forum
Ven 26 Avr 2019, 09:41 *
Bienvenue. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
News du 20/11/2018
Avis à tous les survivants!

Salut à tous, il y a du mouvement en approche sur notre serveur discord, alors vite, venez nous rejoindre, on vous attend !

Échouez-vous avec nous dans notre nouveau canal discord dédié à 650km!
Cliquez sur le lien suivant et rejoignez-nous! https://discord.gg/SqxZ6HX


Une question sur le jeu ? Consultez le :
Merci de consulter les Règles du Forum avant toute participation.
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Discussion: [OMI] Partie 2 - Maître de l'Ile : Bing  (Lu 13105 fois)
Mar 19 Fév 2008, 00:28
Le Maître de l'île
Hors ligne Hors ligne


Messages: 263




Journalisée
Citation de: Palmarès de aiguilles
Assilem / Lesurvivant: 3

Lapine_maligne : 2
Sylvae : 2

Bourikette : 1

Zeery : 0

Petit à petit le soleil se couche, vous sortez de la forêt fatigués, blessés pour la plupart, certains sont même morts sur place. Il ne reste que sept personnes du groupe de naufragés que vous étiez. Vous savez que vous venez d'échouer et sentez votre mort très proche, le Maître de l'Île risque d'être très mécontent que vous n'ayez pas réussi.

Vous arrivez très vite à l'entrée de sa hutte, avec vue sur la mer et baignoire relaxante. 120 mètres carrés habitables, terrasse, garage privé et chauffage au sol. La porte s'ouvre, le Maître de l'Île apparaît alors, mais vous ne le distinguez pas très bien dans l'embrasure. Devinant à l'avance ce que vous allez dire, il pointe du doigt deux d'entre vous, qui disparaissent aussitôt, sans laisser d'adresse. Vous n'osez même pas penser où ils ont pu atterrir.

Vous n'êtes plus que cinq.

Encore une fois je tombe sur des incompétents, moi qui pensais que cette fois-ci j'aurais plus de chances qu'avec vos prédécesseurs je me suis donc trompé. Pourtant ce n'était pas si compliqué, cinq points boulet pour chacun d'entre vous ! Enfin, ici les naufragés arrivent à la pelle, j'attendrais que d'autres vous remplacent ...

Il pointe son doigt vers vous. Tétanisés vous fermez les yeux en attendant que la sentence tombe. Vous ressentez une légère douleur sur le sommet du crâne, comme un poke assez costaud, puis plus rien. Alors c'est ça la mort ? Vous ouvrez les yeux, préparés à affronter l'inévitable mais vous n'avez pas bougé d'un pouce. Devant le Maître de l'Île apparaît alors cinq poupées vaudou, vous devinez alors que celles-ci furent crées à partir d'un de vos cheveux, d'où la douleur.

Mais je me sens de bonne humeur aujourd'hui, je vais donc vous laisser une chance pour vous expliquer. Comment avez-vous pu échouer à un tel point ? Il suffisait de se rendre au volcan et de trouver les cristaux d'opale. Un volontaire pour commencer ?

Personne.

La demoiselle du premier rang, je t'écoute ...

C'est donc Sylvae qui se doit d'ouvrir le bal.
« Dernière édition: Lun 03 Mar 2008, 23:53 par Le Maître de l'île »
Réponse #1 Mar 19 Fév 2008, 12:27
Sylvae
Inahoderi
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 52




Journalisée
Sylvae sursaute à l'appel de son nom.
Elle s'avance, trébuche sur la première marche, manque de s'étaler face contre terre, ce qui n'aurait pas été sans une certaine forme de déférence, si elle ne s'était rattrapée in extremis.

Tremblante elle se reprend et bredouille un vague:


-Oh.. navrée, j'suis désolée, toutes mes excuses oh Maître, je euh.."

Coup d'œil à droite, puis à gauche, difficile de soutenir son regard.
Finalement les marches c'est pas si mal avec les petites veinules sombres du marbres, les pointes de rose, les tâches jaunâtres mêlées au gris, une éraflure imperceptible, les ombres, Son ombre, le jeu des derniers rayons de soleil, oh là un insecte...

Tête baissée elle se décide enfin à répondre à la question:


-A vrai dire maître tout s'est presque passé comme vous l'auriez désiré.. Le volcan était certes difficile à atteindre, les pierres protégées par d'horribles vers géants recouverts d'une carapace certainement à l'épreuve du feu.. Contrairement à notre équipement par ailleurs...
Mais nous avions réussi! Non sans mal.. et des pertes douloureuses... Mais nous avions les cristaux, trois en fait, qu'on avait partagé pour être certain de vous en ramener.

C'est là que les problèmes ont commencé, personnellement j'avais la responsabilité de l'un d'entre eux. Nous avancions avec prudence entre les éboulements et les petites coulées de laves, le terrain était instable sur les flancs du volcan..

Soudain...


...une furie est apparue dans mon champs de vision, les yeux exorbités, la bave au lèvres, à moitié nue mais surtout fortement armée. Je faillis dévaler la pente beaucoup plus rapidement que je ne l'aurai souhaité.
Elle se mit à hurler des phrases inintelligibles, mais je compris très vite que ce qu'elle désirait c'était avant tout les pierres, en était-elle la véritable gardienne? Peut être la mère de ces immondes créatures... Enfin quoiqu'il en soit il était évidemment hors de question que je lui laisse ce trésor qui vous revenait.


Je l'ai donc discrètement glissée dans les mains de Bourikette qui s'était arrêtée en même temps que moi. Puis, n'écoutant que mon courage, je me décidais à mes jeter dans les pieds de la guerrière afin de permettre à mon amie de prendre la fuite. A ce moment là une fumerole à proximité laissa échapper un nuage de gaz ardents. La visibilité devint nulle et je ratais ma cible...

En me relevant, toussant et crachant, il n'y avait plus personne. Aussi vite que j'ai pu j'ai repris la descente, certaine de les rejoindre tous plus bas.
 

- Si quelqu'un sait ce qu'est devenu un des cristaux c'est donc assurément Bourikette.

Ayant terminé elle se recule très prudemment, la tête toujours baissée, jetant un vague regard vers sa voisine.
« Dernière édition: Mar 19 Fév 2008, 15:47 par Sylvae »
Réponse #2 Mar 19 Fév 2008, 19:39
Bourikette
Famous Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 3336


♥ caCtus ♥


WWW
Journalisée
- Si quelqu'un sait ce qu'est devenu un des cristaux c'est donc assurément Bourikette.

- Assurément...

*Bourikette tremble de tout son corps.*

Tant bien que mal, elle essaye de regarder le Maître de l'Île, mais la peur est grande et elle demeure très impressionnée par le personnage.

*Bourikette serre les poings et prend une grande respiration.*

Rassemblant tout son courage, elle entame son récit.

- Sylvae dit vrai cher Maître. Elle m'a bien remis le cristal. Enfin, pas si discrètement que ça, elle paniquait complètement à la vue de la jeune femme à l'air hagard, car elle avait plus l'air perdue qu'agressive! Donc, elle s'est jetée sur moi et m'a donné la pierre! C'est plutôt ce qui c'est passé... D'ailleurs, à ce moment là, j'en avais déjà une en ma possession.

*Bourikette avale sa salive difficilement*

Elle poursuit.

- J'avais donc deux cristaux sur trois en main ... Et là, Sylvae a carrément pété un câble, elle s'est ruée sur la jeune femme qui avait plus l'air de demander de l'aide que de déclarer la guerre.
Et donc, juste après s'être débarrassé de votre trésor, elle s'est jetée sur ladite jeune femme.

J'ai donc pris la décision de redescendre du volcan tant bien que mal, laissant Sylvae derrière nous. J'ai pensé qu'on avait guère besoin d'une folle dans nos rangs. Donc, je n'ai pas vu ce qui s'est passé entre Sylvae et demoiselle, mais j'imagine qu'elle a pu salement l'amocher.

Quelques mètres plus bas j'ai retrouvée Lapine_Maligne. Je n'avais pas remarqué mais quand j'y repense, elle avait un drôle d'air. Elle tenait dans ses mains un vieux bouquin



- Je m'suis d'ailleurs demandé ce qu'elle faisait avec un livre pendant une ascension de volcan. Enfin, c'est vrai quoi ?! C'était pas franchement l'moment pour se divertir ! Et bien, je ne sais pas ce que lui a fait ce livre, mais elle s'est approchée de moi, me l'a tendu avec un grand sourire, que je ne lui ai pas rendu d'ailleurs, car je n'étais pas vraiment d'humeur à sourire et il commençait à faire sérieusement chaud entre les coulées de lave!
Enfin bref, elle me tend le vieux manuscrit et se jette sur ma main pour récupérer les cristaux. Bien sûr, j'ai été saisi, et mon poing ne s'est serré sur les pierres précieuses que trop tard. Elle s'enfuyait déjà avec notre butin, j'ai bien évidemment essayé de la rattraper, mais je suis tombée, et je me suis tordue la cheville.


*Bourikette sourit de façon gênée, passe la main derrière sa nuque, se grattant les cuir chevelu.*

- Maître de l'Île ... Je suis désolée, j'ai été surprise par Lapine_Maligne, je m'en veux terriblement de ne pas avoir eu la présence d'esprit de garder les gemmes au fond de ma poche, mais dans la précipitation, je n'y ai pas pensé... Et puis, je n'aurai jamais pu imaginer que l'un de mes camarades se retournerait contre moi! D'ailleurs, j'ai conservé le livre, mais je n'ai pas osé le feuilleter, je me suis dit qu'il était peut-être maudit.

La gorge serrée, elle reprend.


En clair, s'il y a une coupable dans cette affaire c'est donc assurément Lapine_Maligne, car elle s'est échappée avec les deux pierres qui étaient en ma possession!

Bourikette a dit ce qu'elle avait à dire et était soulagée. Elle espère sincèrement que le Maître va l'écouter.

*Bourikette recule d'un mètre et se mêle au groupe*
Sage, pure et innocente ... ¬¬
Réponse #3 Mar 19 Fév 2008, 20:30
lapine_maligne
Invité


Courriel
- Aah!

Lapine_maligne avait laissé sortir cette onomatopée typiquement africaine sans s’en rendre compte (cela exprime vive une surprise, et non pas la colère).  Au lieu de faire comme les deux autres avant elle, Lapine_maligne se leva, s’inclina respectueusement devant le Maitre, et prit la parole :


- Effectivement Maitre, j’ai donné le livre à Bourikette.  Je l’avais trouvé dans un petit tas de fleur, sur un flan de la montagne.  Les fleurs y poussaient facilement, dû aux restants de boue du dernier réveil du volcan.  Je n’irai pas dans les détails, parce qu’on est ici pour  avoir qui est le coupable de l’échec, et non pas dans un cours de sciences de la nature.  Bref, c’était un lieu plus fertile.  Je m’étais assis tout près, lorsque Assilem et Zeery argumentait pour savoir s’il fallait grimper le flan gauche ou le flan droit, et qu’il était impossible de les arrêter.

Elle prit une pause de quelques centièmes de seconde et continua son histoire…

- J’avais essayé de le déchiffrer, mais rien n’y faisait, c’était indéchiffrable.  Je l’avais donc mis dans mon sac… on ne sait jamais quand ils auraient pu nous servir.  Quelques temps plus tard, en redescendant le volcan, nous avions les trois cristaux, mais aussi des problèmes techniques… la lave coulait autour de nous, et un seul faux pas et nous étions calcines…

Lapine_maligne prit un certain moment pour mettre de l’ordre dans ses idées… elle ne voulait de seconde interprétation.


- Donc, tout le monde avait de la difficulté, et en plus Sylvae avait décidé de se battre, ce qui ne faisait qu’empirer la situation : a cause de la bataille, nous devions bouger rapidement et dangereusement pour ne tomber et risque de mourir a notre tour.  En sautant sur une pierre plate, le livre tomba de mon sac et s’ouvrit.  Un papier était plié dans la section ouverte… c’était du français heureusement et il y était écrit : « toi, si tu lis ca, t’es assez chanceux! Repère le gros arbre qui est au milieu du volcan et cours-y!  Il est immunisé de toutes parts et tu y seras sauf! »  En conséquence, j’ai couru voir Bourikette qui avait les 2 cristaux et qui était en danger potentiel a cause de la folle de Sylvae.  Je ne lui ai pas donne le livre du tout, je lui ai donné le livre AVEC le papier sur le dessus.  A moins qu’elle ne sache pas lire, elle aurait du comprendre, surtout quand je lui pointai l’arbre!  Comme elle était un peu déconcertée, elle glissa et les cristaux volèrent dans les airs!

Elle regarda Bourikette, lui faisant comprendre que soit elle était sotte, soit elle s’en été pris a la mauvaise personne!

- Comme je n’avais aucune envie de perdre ces cristaux qui avaient fait perdre la vie à certains de nos compagnons, je les attrapai.  Ma main attrapa les pierres précieuses, mais mon pied n’alla pas se poser sur un endroit plat, malheureusement.  Je me suis mise à dévaler le volcan, risquant à chaque moment de me briser le cou sur la surface dur.  Ô Maitre, vous comprendrez qu’il y a une différence entre débouler et s’enfuir…

Il était maintenant le temps d’accuser quelqu’un… elle s’inclina une fois de plus et c’est sans aucun doute que Lapine_maligne dit :

.

- Zeery avait le dernier cristal Maitre… et tandis que Sylvae pétait un câble, que Bourikette pleurait parce qu’elle avait perdu ses cristaux et que moi je déboulais le flan du volcan, Zeery, elle, continuait sa descente, se souciant peu de ce qui pouvait nous arriver!  Assilem, au moins, essayait de consoler Bourikette!  Mais Zeery, bien sur que non!  Pourquoi risquer sa vie si on peu aller voir le Maitre avec le cristal et retourner a la maison si aussi facilement!  Ô Maitre, ce n’était pas la première fois que cela arrivait depuis qu’elle avait le cristal…
« Dernière édition: Mar 19 Fév 2008, 22:36 par PhilouZ »
Réponse #4 Mar 19 Fév 2008, 21:25
Zeery
Inahoderi - Team CII
Modo à la retraite
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 2963




Journalisée
Lapine_maligne venait de l'accuser. Aussi Zeery se leva, elle portait un survêtement dans lequel elle était à l'aise. Elle avait pensé à le mettre car elle savait que la mission risquait d'être périlleuse et qu'ainsi elle aurait toute la liberté de mouvement nécessaire. Puis si l'on suivait du regard sa silhouette vers le bas on tombait sur ses pieds dont l'originalité était qu'ils étaient dépareillés. En effet l'un d'eux était vêtus d'un basket blanche (encore un calcul bien fait pour être à l'aise dans les pires situation) alors que l'autre était en sang et couverts d'épine.

Elle s'avança donc en direction de leur vénéré maître en boitillant mais en gardant la tête haute sachant qu'elle n'avait rien à se reprocher.

Ô maître de l'île, il est exact que j'avais en ma possession l'un des cristaux. Connaissant la valeur de ce cristal à vos yeux j'ai dévalé la pente du volcan aussi vite que possible par le versant Sud. Hélas je me suis pris les pieds dans un rocher et ai perdu ma chaussure. Puis la vitesse aidant je ne me suis arrêtée que trop tard quand la pente se faisait moins raide et je me suis collée des épines de cactus de partout.

Elle soutint alors le regard de Lapine_maligne avant d'enchaîner par la vérité réelle.

Contrairement à ce que Lapine_maligne vous a annoncé, je les ai attendu au pied du volcan et comme  mon pied était en sang et que je savais que j'allais être un poids mort lors de notre retour qu'une bête sauvage pourrait à tout moment attaqué j'ai confié le cristal que j'avais sauvé à Assilem.
C'est donc à Assilem qu'il faut poser la question de savoir ce qui est arrivé au cristal que je lui ai confié.
Elle retourna s'asseoir tout en boitant en espérant qu'Assilem aurait une bonne surprise pour leur maître
°•.Inaho  • Niv 100 • Campement en E5.•°
°•. Infirmier-masseur du CEASP .•°

 inscrit depuis le 10/03/2006
Réponse #5 Mer 20 Fév 2008, 19:10
assilem
Invité


Courriel
  *S'avance a petits pas vers le maître*

Maître , c'est effectivement moi qui a pris le cristal de Zeery. Mais moi, je sais très bien que je suis une boulette incomparable, je me suis dis que me confier un cristal n'était pas une si bonne idée que ça.Zeery ne voulant,et ne pouvant pas reprendre le cristal je l'ai donc gardé.

*jette un coup d'oeil à Bourikette*

Bourikette m'a rejoins un peu plus bas sur le volcan.Une aubaine pour la boulette que je suis!!Je lui ai donc confié le précieux cristal.Je commençais a repartir quand Bourikette m'a rattrapée et m'a redonné le bijou en disant avant de s'éloigner: "prend-le et avance , moi je vais voir où en sont les autres"

 
*se tourne vers Bourikette avec un regard assassin*

*ton acide*Quand je pense que je t'ai gentiment consolée!

 
*se rappelle son devoir et se retourne vers le maître et explique plus calmement*

Cette ... ne m'as pas redonner le cristal mais de vulgaires coraux qui ressemblent fort a l'objet de notre quête! Maître vous me direz que c'est ridicule de confondre des coraux et des cristaux (voyez même le nom est semblable!) mais si ces derniers ne sont pas polis, au touché c'est presque pareil!! Et je ne faisais guère attention, je commençais déjà a repartir!


C'est donc Bourikette qui a les coraux,non, les cristaux que j'avais en ma possession!

 
Réponse #6 Mer 20 Fév 2008, 20:27
Bourikette
Famous Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 3336


♥ caCtus ♥


WWW
Journalisée
Bourikette est abasourdie par ce qu'elle entend. « Quelle bande de garces' » pensa-t-elle.

- Ma Pauvre Lapine_Maligne, tu serais vraiment prête à tout pour te faire valoir devant le Maître de l'Île. Ceci dit, je comprend ta démarche. Le livre que tu m'as tendu, j'avais bien précisé qu'il n'était pas ouvert, et je n'ai vu aucune feuille posée dessus, sinon, bien évidemment, j'aurai compris ton message.
De toute façon, tu ne m'oteras pas de la tête que tu m'as pris des mains les cristaux et que tu t'es enfuie. A ce moment, et suite à ma chute, effectivement, j'ai pleuré... La douleur était vraiment lancinante et deux des critaux venaient de m'être volé par l'une des nôtres! Je m'en voulais énormement de m'être laissée abuser par Lapine_Maligne. Et j'ai craqué, j'ai pleuré, de colère contre moi et sans doute aussi, contre elle.

*Bou regarde Lapine_Maligne la sournoise et enchaine.*

- Que l'on veuille s'enfuir avec le butin pour récupérer tous les honneurs auprès du Maître passe encore... Mais qu'on me fasse passer pour une folle, je ne saurai le tolérer.

*Bou est agitée, tendue, et elle se tourne vers assilem et lui lache un regard noir.*

- Jamais tu ne m'as remis le cristal! Jamais!
Par contre, effectivement, tu m'as donné des coraux! Et va savoir ce que tu fais avec des coraux lorsque nous sommes en mission pour le Maître. Peux-tu nous l'expliquer?
Je n'ai vraiment pas compris ce que tu faisais avec ça sur toi... Et surtout pourquoi tu me les as remis! Tu comptais les remettre au Maître en lui faisant croire qu'il s'agissait de l'objet désirés? Cela serait vraiment le prendre pour un demeuré!
En plus, pourquoi me les remettre à moi? Lapine venait de me dérober deux des trois cristaux. Je marchais tant bien que mal pour retrouver la jungle, et par la même occasion, avoir une chance de me sortir de cette aventure vivante, en espérant, bien sûr, pouvoir retrouver les cristaux sur Lapine_Maligne avant qu'elle ne retrouve le Maître et qu'elle ne raconte à sa sauce comment, elle, toute seule, avait sauvé les gemmes pour les lui remettre!
Enfin, bref. Tes coraux, car il s'agit bien en effet de coraux je te les ai rendu. Je ne vois pas pourquoi je les aurais gardé. Je n'aurai pas aimé être accusée de te les avoir volé, alors j'ai préféré te les rendre.
C'est alors que ... je ... euh ... j'ai en effet ... enfin, je... j'ai eu ... une envie... comment dire ...  pressante..., et il a fallu que j'avise.


*Les joues de Bou s'empourpre gentiment*

Bourikette était gênée. Toutefois, elle pensait qu'il était mieux de dire la vérité.


- Je me suis donc dépêchée de descendre les derniers mètres du volcan pour m'isoler à la lisière de la jungle, quelques instants. Là, j'ai pu me fournir en feuilles, mousse et autres choses verdoyantes de la nature... enfin... voilà, quoi ...
Pas facile tous les jours d'être une aventurière. Vraiment ...
Sans doute la nourriture préparée par Lapine qui m'a rendue malade, à croire que c'était fait exprès, je ne pense pas être la seule à me plaindre de maux de ventre.
Enfin, ce n'est pas le sujet.
Je m'excuse, Grand Maître, d'avoir les intestins fragiles. Enfin ... je vous épargnerai les détails.


*Bou se  tourne vers Lapine_Maligne et lui adresse un sourire narquois.*


- Alors? Les deux cristaux que tu as soit disant ramassés, qu'en as-tu fait? Quand te décideras-tu à les remettre à notre vénérable et vénéré Maître de l'Île, qu'on cesse toute cette mascarade?
Sage, pure et innocente ... ¬¬
Réponse #7 Mer 20 Fév 2008, 20:48
Le Maître de l'île
Hors ligne Hors ligne


Messages: 263




Journalisée
Si je vous ai laissé une chance de vous expliquer, ce n'est pas pour rendre les choses encore plus floues qu'elles ne le sont déjà. J'ai bien envie de vous envoyer rejoindre vos deux compagnons ... Mais non, pas tout de suite.

Par contre je vois que les naufragés se suivent et se ressemblent. On vous envoie chercher quelque chose et vous revenez avec une autre, même si c'est semblable il fallait faire preuve d'un minimum de jugeote. Des coraux ! Vous voulez vraiment me mettre en colère Assilem ?! Tu as raison sur un point: tu es ridicule.


*Claque des doigts*

Une aiguille apparait et vient se planter directement dans la poupée à l'effigie d'Assilem.




Assilem - 1e épingle

Attention à tes futures parôles Assilem. Encore deux erreurs et rien ne pourra te sauver, et crois-moi ça te feras plus mal qu'à moi.

Quant aux autres, vous passez à côté, mais très près d'une aiguille chacune. Si je comprends bien aucune d'entre vous ne sait où sont passés les cristaux ? Vous vous le trimballez, ils sont passés de main en main, qu'est-ce que ça veut dire ? Dois-je comprendre qu'une d'entre vous a gardé ces cristaux pour elle-même ? Si c'est le cas je trouverais bien vite la coupable, ne vous inquiétez pas pour ça.

Alors Lapine_maligne ? J'attends ta réponse, où sont ces cristaux ?
Réponse #8 Mer 20 Fév 2008, 22:19
lapine_maligne
Invité


Courriel
Encore une fois, Lapine_maligne dut se lever et aller s’expliquer au Maitre.  Effectivement, selon les histoires des autres et de la sienne, les cristaux sont toujours en sa possession.  Mais elle savait qu’il manquait un bout à l’histoire de leurs aventures… Une révérence plus tard, elle parlait :

- Bon, après qu’Assilem ait perdu le premier cristal, il ne nous en restait que 2…encore en ma possession.  Comme on le dit si bien, on n’est jamais si bien servi que par soi-même.  Donc, il n’était plus question de donner les cristaux aux autres.  Alors que notre descente du volcan était terminée, nous avons commencé à parcourir le chemin du retour.  Comme Zeery n’arrêtait pas de se plaindre de sa jambe en sang, et Bourikette pleurait parce qu’Assilem avait perdu son cristal, nous avons dû faire une pause.

Lapine_maligne regarda les deux pleurnicheuses, leur démontrant que ce n’était pas en essayant d’être efficaces qu’on l’est.


-  L’endroit où nous nous sommes arrêtées était gluant, et surtout puant.  Personne ne voulait s’y arrêter, sauf Zeery et Bourikette…  Alors, nous nous sommes résignées à leur demande.  Sauf que j’ai fait l’erreur de poser mon sac, puis de demander à Sylvae de me donner une lingette parfumée.

Elle jette un regarde a Sylvae.

- Pour être certaine de ne pas perdre les cristaux, je les avais mis dans une de mes paires de chaussettes, pliée soigneusement dans le fond de mon sac.  Et comme je hais que l’on fouille dans mes affaires, personne n’avait accès à mon sac et elles le savaient.  Sauf cette fois, où j’avais décidé de faire exception…  Tout de suite après que j’aie demandé à Sylvae de me donner la lingette, je suis allée vérifier si les cristaux étaient toujours à leur place.

Lapine_maligne respira un bon coup et continua son histoire d’un ton calme, mais toujours obstinée à prouver son innocence.


- Effectivement, ils n'y etaient plus.  En conclusion, si la seule personne qui ait touché mon sac est Sylvae, et bien c’est elle qui a les cristaux.

Elle fit volte-face et regarda à Sylvae dans les yeux.

- Alors, où sont les cristaux?  Tu attends peut-être que l’on soit tous mort pour les lui donner et partir de cette île!  Ça n’arrivera pas ma grande, parce que la seule coupable c’est toi!

Elle se retourna vers le Maitre.

- Toutes mes excuses Maitre…. Certaines personnes ici ont pour but de vous faire perdre votre temps… comme Sylvae.

Elle s’inclina très bas, et partit s’asseoir seule, mais toujours près du trône de celui qui avait sa vie entre ses mains.
« Dernière édition: Mer 20 Fév 2008, 23:01 par PhilouZ »
Réponse #9 Jeu 21 Fév 2008, 16:15
Sylvae
Inahoderi
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 52




Journalisée
Sylvae était abasourdie, les propos tenus par ses camarades n'avaient ni queue ni tête, et cela pouvait se lire sur son visage auparavant placide.
Elle s'avance à nouveau, une main sur la hanche, prenant bien garde à ne pas rater la marche, et ose même lever des yeux intimidés sur le maître.


-Vraiment je ne comprends pas leur réactions... la peur sans doute... Je sais que je suis parfois tête en l'air et maladroite mais de là à confondre une femme armée jusqu'aux dents et une rescapée... Je vais mettre leurs propos sur le compte des gaz nocifs, qui leur auront peut être provoqué des hallucinations...

Elle se tourne vers ses compagnes d'aventure, arquant un sourcil circonspect, secoue la tête et revient à ses moutons, ou plus exactement au bélier en face...

-Reprenons, Assilem a un crystal, sois disant perdu, et Lapine Maline a les deux autres, enfin c'était le cas quand je réussis enfin à sortir des pentes de ce fichu volcan.
En bas Bourikette et Zeery étaient dans un sal état. Hors de question de poursuivre sans elles, nous formions une équipe.
Enfin je commence à douter, mais disons qu'à ce moment là j'en étais encore persuadée. Zeery boitait atrocement et nous ralentissait considérablement, il fallait faire une pause, c'est alors qu'apparu sous nos yeux emerveillés....




...une magnifique petite mare, ombragée, à l'eau limpide. Et non pas l'étrange marais gluant dont nous parle Lapine_maline, sa mauvaise foi n'a plus de limite...

-Nous devions reprendre des forces, il fallait aussi nettoyer le pied de Zeery, étancher notre soif et calmer nos multiples brûlures. Lapine fut la première à l'eau, laissant trainer ses affaires n'importe ou.. C'est pas faute de les avoir prévenues que les dangers étaient loin d'être écartés. Je lui ai passé sa lingette puis avec Bourikette on a tenté d'aider Zeery, autant que faire ce peu...

Il n'y a que...



...Assilem, qui est restée en arrière!
Si les cristaux ont disparu c'est sans doute dans ses poches, soit pour  cacher le fait qu'elle en avait déjà perdu un, soit, et c'est bien probable, pour tous les garder pour elle seule!!!



Elle se recule enfin, lançant un regard noir vers Assilem, non sans s’être respectueusement inclinée devant le maître, peut être un peu trop, elle penche dangereusement avant de se remettre d’aplomb.
« Dernière édition: Jeu 21 Fév 2008, 16:24 par Sylvae »
Réponse #10 Ven 22 Fév 2008, 15:17
assilem
Invité


Courriel
*regarde Sylvae*

Déjà si les cristaux sont dans ma poche ils ont pas disparus!

*Se tourne vers le maître de l'île*

Cette histoire de coraux peut effectivement paraître bizarre.

*Jette un petit coup d'oeil a Bou*

Mais je t'ai vue te promener sur la plage avant de partir , tu aurais très bien pu récupérer des coraux a ce moment la! Aussi je peut très bien comprendre que tu nie avoir gardée le cristal pour ne pas avoir l'air ridicule devant le maître, mais je te l'avais bien donné.
Mais là n'est plus la question!


*S'avance et s'incline devant son vénéré maître*

J'étais effectivement restée légèrement en retrait,mais pas pour cacher un cristal comme l'insinue cette BIP de lapine_maligne!

*rougis,se reprend*

Je trainais car je venais de me rendre compte, en consultant ma carte, que nous ne partions pas dans la bonne direction!Alors que nous devions nous diriger vers l'ouest, nous nous dirigions vers l'est!C'est Zeery qui était chargée de nous diriger!

*prend un air dédaigneux*

Mais peut être sa boussole n'était pas fiable!


Tout ce retard est donc en grande partie la faute de...


... Zeery!
Réponse #11 Ven 22 Fév 2008, 19:12
lapine_maligne
Invité


Courriel

- Objection Maitre!

Assilem fit les yeux gros quand elle vit Lapine_maligne se mettre entre elle et le Maitre.  Elle s’inclina rapidement et demanda à expliquer son objection.  D’un minuscule geste de la main, le maitre lui dit de continuer :

- Maitre, nous voulons savoir ou sont les cristaux, et Assilem nous répond : « Déjà si les cristaux sont dans ma poche ils ont pas disparus! » C’est la preuve que c’est elle qui les a!  De plus, elle nous parle du début de la mission, ce que l’on se fout complètement, l’important c’est qu’on est réussi a trouver les cristaux, maintenant égarés a cause d’Assilem…

Lapine_maligne se tourna et regarda Assilem droit dans les yeux.  La pauvre, se sachant perdue, ne fit que la regarder d’un air arrogant.  Elle continua :

- En effet, le début de la mission nous importe peu, ce que nous voulons savoir, c’est : ou sont les cristaux?  Si la dernière personne à avoir été en contact avec mon sac, qui en passant est toujours en ordre, est Sylvae, le coupable n’est pas loin!  Cependant, cette dernière affirme qu’elle a vu Assilem en retrait; c’est louche.

Lapine_maligne laissa un silence reposer pour quelques secondes, mais continua rapidement :



- De plus, j’ai vu qu’Assilem avait parlé a un être étrange, incroyablement charismatique.  Comme nous avions tous faim et soif, et que notre santé faisait pitié, j’ai cru avoir rêvé ou simplement imaginé.  Mais si j’y repense bien, Assilem avait mentionné son nom, lors d’un de ses rêves ou elle parlait à voix haute, la nuit ou on m’avait volé mes cristaux.  Je dormais peu, et j’ai simplement entendu : « oui… oui soliante, je te rapporte les cristaux demain… non! Ne me fais pas mal!  Je vais les avoir, je te le promets! » Donc, en plus de peut-être les posséder en ce moment-même, elle les a peut-être aussi donné a une de ses créatures étranges qui rodent sur l’ile a la recherche de proie facile.

Elle reçut un caillou sur la tête, mais le Maitre n’avait pas l’air de s’en être aperçu.  Dommage, il aurait pu sévir….

- En conclusion, la faute n’est pas a mettre sur Zeery, mais bien sur Assilem, qui en plus d’être une mauvaise menteuse, est une mauvaise voleuse….
« Dernière édition: Ven 22 Fév 2008, 20:40 par PhilouZ »
Réponse #12 Sam 23 Fév 2008, 17:22
assilem
Invité


Courriel
*pousse lapine-maligne et se met devant elle*
*s'incline*

Déjà si les cristaux sont dans ma poche ils ont pas disparus!

J'insiste sur le fait que j'ai dit "Déja si les cristaux..." et non pas "deja les cristaux sont..."ce qui change tout!
En plus , ici, le début de la mission a un interêt car il s'agit de prouver l'erreur de Bourikette.
J'ai effectivement rencontré Soliante ,personnage étrange au charisme diabolique, mais elle s'est contentée de me dévisager et de baragouiner un discours sans queue ni tete!Quand à ce que j'ai baragouiné moi-même , cela ne prouve rien, j'était au pays des rêves! Vous me direz qu'ils sont basés sur la réalité mais là en l'occurence , ce devais être basé sur mes craintes plutôt que sur une véritable disscussion.Je parle a l'imparfait car je ne pense pas que tout çe soit réel.Ce rêve contient peut etre un peu de réalité ,mais où est la limite?


*marque quelques instants de pause*

Mais même si tout cela était réalité , rien n'aurais pu se produire, car peu avant l'aube, ayant entendu du bruit, j'ai reveillé tout le groupe! Il se trouve que c'était une troupe de sauvages sans foi ni loi!


Nous avons donc du fuir loin de là en rangeant le campement à la hate! Mais Zeery n'as rien trouvé d'autre a faire que de refaire son lacet au beau milieu de notre fuite!Encore, elle l'aurai fait rapidement! Mais elle s'est emmelée les doigts dans son lacet gauche!


Zeery, nous ayant fait perdre un temps considerable, nous avons été capturé par les cannbales!
Réponse #13 Sam 23 Fév 2008, 18:59
Zeery
Inahoderi - Team CII
Modo à la retraite
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 2963




Journalisée
Pour la deuxième fois Assilem l'accuse à tort. Prise de colère Zeery se lève en apostrophant Assilem et manque de tomber en s'appuyant de la sorte sur son pied mutilé.

Vas tu arrêter de prendre notre vénéré maître pour un imbécile. Le crois-tu assez idiot pour croire à tes histoires rocambolesque ! Lapine avait raison quand elle disait que tu étais une mauvaise menteuse !

Sa figure avait viré au pourpre elle se tourna vers leur charismatique maître de l'île et dit :

Je ne sais pas ce qui lui prend à Assilem de raconter des énormités pareilles, vous comme nous tous ici voyez que la chaussure qui me reste et une basket à scratch, alors je ne vois pas comment j'aurais pu refaire ce soi-disant lacet...
Qui plus est, nous n'avons absolument pas croiser de cannibales.

Comme je l'ai dit tout à l'heure je savais que je serais la trainarde du groupe par la faute de ma blessure. Et les bêtes sauvages avaient dû sentir le sang qui coulait de ma plaie car nous nous sommes fait attaqués par un grizzly. De justesse nous y avons échappé en nous éparpillant autour du point d'eau.


Une fois la bête calmée et éloignée surtout, nous nous sommes tous à nouveau approché de la petite mare pour se retrouver. Une seule personne a mis plus de temps pour revenir. Il s'agissait de Sylvae.



Je n'aime pas rejeté la faute sur les autres mais toujours est-il que l'on peut se demander ce que Sylvae a fait pendant tout le temps qu'elle a passé loin de nous...
Avait-elle subtilisé les joyaux et était-elle partie les cacher ? Il me semble que c'est une question à laquelle nous avons droit à une réponse.

Se tournant vers Sylvae
Peux tu nous expliquer ce qui s'est passé qu'on puisse y voir un peu plus clair ?
°•.Inaho  • Niv 100 • Campement en E5.•°
°•. Infirmier-masseur du CEASP .•°

 inscrit depuis le 10/03/2006
Réponse #14 Sam 23 Fév 2008, 21:31
Le Maître de l'île
Hors ligne Hors ligne


Messages: 263




Journalisée
Assilem quand je dis pas de coraux tu comprends ce que je sous-entends ?



Assilem - 2e épingle

C'est histoire que tout le monde s'en souvienne. Bref, quoi qu'il en soit nous n'avons toujours pas de nouvelles de ces cristaux ! Vous prenez un malin plaisir à embrouiller la situation à ce que je vois, si vous comptez vous en sortir comme ça je vous le dit clairement ça ne sert à rien.

Et essayez de vous mettre d'accord une fois pour toutes. DI qui tantôt vous attaque et tantôt demande son chemin, le lac qui est tantôt un marais dégoutant tantôt un bassin idyllique ...

Quant à l'apparition de Soliante, je m'en veux assez de l'avoir ratée, mais elle n'a nul besoin de menacer pour obtenir ce qu'elle désire je le sais. Assilem tu échappes de peu à une aiguille, mais Lapine_maligne non.




Lapine_maligne - 1e épingle

Reprenez, mais tâchez d'être clairs maintenant ...

D'un claquement de doigts un transat apparut et le Maître de l'île s'y installa; un second claquement et c'était maintenant une créature de rêve qui lui faisait maintenant un massage du cuir chevelu. D'un geste de la main il incita Sylvae à entamer son temps de parôle.
Réponse #15 Dim 24 Fév 2008, 19:13
Sylvae
Inahoderi
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 52




Journalisée
Au moment où le maître prononce son nom pour la deuxième fois, Sylvae est en train de décoller un petit lambeau de peau de son avant-bras brûlé. Sursautant elle tire plus qu'elle ne l'aurait voulu, ce qui déclenche une vive douleur et lui soutire un petit cri de détresse.

Elle redresse la tête, et, la mine contrite, s'avance pour prendre la parole.


-Je pense pouvoir expliquer au moins une partie des dernières incohérences des discours de mes camarades. Nous n'avons donc pas été attaquées par des une troupe de cannibales enragés, ni par un grizzli d'ailleurs, mais les circonstances ont pu être trompeuses.

Je crois qu'Assilem a croisé le regard étrange d'un homme...



...dans la confusion je comprends que son aspect l'ait inquiétée. Il s'est avancé, plein de tatouages étranges et surtout... Et là vous allez comprendre... il était accompagné de son animal domestique, pour le moins étonnant car il s'agissait du grizzly dont parle Zeery.
L'animal s'est précipité dans la mare, car chacun sait qu'ils sont friands de poissons. Et cela a évidemment semé un vent de panique parmi nous.


Elle risqua un regard compatissant vers les autres femmes, mais n'ayant qu'un retour fort peu appréciable s'empressa de poursuivre

-Elles ont toutes pris la fuite dans des directions différentes, j'aurai fait de même si je ne m'étais pas pris les pieds dans une racine de palétuvier juste en sortant, réduisant tout mouvement à néant, et me laissant à la merci de ce carnivore féroce.
Ayant fermé les yeux, j'attendais tremblante le coup fatidique quand je vis apparaitre une main dans mon champs de vision. Je mis quelques instants avant de comprendre ses intentions... L'homme m'aida donc à me redresser, et dans un français presque correct m'adressa quelques mots.

Effectivement il était à la recherche d'un collier, très spécifique, et quand il m'en fit la description je me rappelais l'avoir entraperçu au cou de la guerrière, juste avant que celle-ci ne s'avance sur moi...

Je m'empressais de le lui signifier, espérant qu'ainsi il allait lui faire son affaire pour ainsi dire... Il me remercia et siffla trois fois.
C'est là que je compris, car le grizzly sortit de l'eau, un poisson argenté entre ses énormes mâchoires, et s'avança docilement.
Ils partirent ensuite ensemble, sans un regard en arrière.

Ce qui explique pourquoi je n'ai rejoint les autres qu'un court moment plus tard...




-Une fois de plus je vais récapituler. Car c'est bien beau de rejeter la faute sur les unes et les autres mais au final aucune n'explique véritablement où sont ces cristaux.

De ce que je savais, à cet instant précis, Assilem en avait toujours un, et les deux autres devaient se trouver dans le sac de Lapine Maligne...


Cette fois elle se retourna franchement, et sans animosité demanda:

-Alors Lapine-Maligne, si Assilem continue de prétendre que ça n'est pas elle, et que moi même je ne les ai jamais eu en main... Es-tu certaine d'avoir vérifié juste après ton bain, et pas plutôt après votre course effrénée ? Ça nous permettrait de mettre la main sur la véritable coupable sans doute.
« Dernière édition: Lun 25 Fév 2008, 16:37 par Sylvae »
Réponse #16 Dim 24 Fév 2008, 19:50
lapine_maligne
Invité


Courriel
Lapine_maligne n’en revenait pas… on croyait Assilem, la pire menteuse vivante sur Terre, mais pas elle.  Encore une fois, elle se leva, croisa le regard de la personne qui l’avait accusée.  Comme a son habitude, elle s’inclina avant de parler.

- Reprenons calmement.  En premier, Sylvae me passe une lingette.  Puis, je sors de l’eau et commence à me rhabiller.  Ensuite, je constate que mes cristaux ne sont plus à leur place.  Finalement, au moment où je me retourne pour demander qui a pris les cristaux, un ours saute dans l’eau et tout le monde court.  J’ai beau être une aventurière, quand je vois un grizzly qui sort de la forêt, je prends mes jambes à mon cou.  Comme Sylvae dit être tombé, il est fort probable qu’elle ait échappé les cristaux en même temps.

On entendit les oiseaux s’envoler et un vent fort se leva.  Les feuilles volaient et il était difficile pour Lapine de voir le Maitre.  Le vent s’arrêta brusquement et elle reprit son histoire.

- Maitre, imaginez le scénario : Sylvae prend les cristaux.  Je sors de l’eau et constate qu’ils ne sont plus à leur place.  Quand le grizzly saute dans l’eau, elle court, mais en tombant, elle échappe les cristaux.  Donc, comme elle ne pouvait plus les retrouver, elle parla avec l’homme mystérieux, et lui proposa de l’information sur le collier, contre de nouveaux cristaux.  Comme Sylvae est naïve, elle lui donna l’information, sans même vérifier s’il possède vraiment des cristaux.  Puis, il repart, et Sylvae est dans un tourbillon de problème.

Elle attendit quelques instants, et lentement, elle parla :


- ô Maitre!  Je sais que vous savez que cela fait du sens!  C’est pourquoi maintenant Sylvae ne sait pas où sont les cristaux, et met la faute sur les autres.  C’est classique.


- De plus, je me souviens que Sylvae n’arrêtait pas de me fuir.  Le soir même, alors que nous étions toutes autour d’un bon feu préparé par Bourikette, j’allais mettre le sujet sur table.  Soudainement, elle se leva et décida que des champignons seraient excellents et qu’elle partait en chercher quelques-uns, malgré que personne n’aiment les champignons ici.

Elle regarda au loin quelques secondes, elle avait cru voir une silhouette volante; la déshydratation, sûrement….


- En gros, Sylvae ne fait qu’éviter le sujet des cristaux depuis un bon moment et nous fait perdre notre… VOTRE précieux temps…  J’aimerais bien que tout le monde soit clair et honnête ici...

Elle repartit s’asseoir…
« Dernière édition: Dim 24 Fév 2008, 19:51 par lapine_maligne »
Réponse #17 Dim 24 Fév 2008, 23:39
Le Maître de l'île
Hors ligne Hors ligne


Messages: 263




Journalisée
Bien, je pense que je peux faire une croix sur ces cristaux désormais. Néanmoins j'aimerais connaître le fin mot de cette histoire. Assilem je pense que tu ne me seras d'aucune utilité.

Et en un claquement de doigts Assilem disparait.

J'ai dans l'idée de faire revenir un de ceux qui n'ont pas eu la chance de survivre à votre périple. Peut-être saura-t-il me dire où sont passés ces fameux cristaux ... Lesurvivant tu hérites de la poupée de Assilem, sois convainquant car ma patience commence à atteindre ses limites.

Sylvae, si je n'm'abuse c'est donc à toi de continuer.
Réponse #18 Lun 25 Fév 2008, 16:28
Sylvae
Inahoderi
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 52




Journalisée
Cette fois s'en était trop, aux paroles de Lapine_maligne elle la prit à parti:

-Mais quel toupet!!! 
Je ne sais qui de toi ou d'Assilem...


Elle sursauta quand celle-ci disparu, restant un moment silencieuse, visiblement choquée. Elle déglutit, et s'avança vers la terrasse, s'arrêtant à une distance très respectueuse.

...feu Assilem... est de plus mauvaise foi. De deux choses l'une, soit tu es d'une naïveté extrême et tu t'es donc faite roulée par cette dernière, soit tu es une menteuse invétérée et les pierres n'ont jamais quitté ton sac. A moins que tu ne protèges quelqu'un ?

-Je te signale que je suis une des seules à justement systématiquement tenter de faire le tri et de signaler où sont, a priori, les pierres. Ca n'est donc pas vraiment judicieux de tenter de me faire porter le chapeau, si j'étais coupable crois bien que j'aurai une explication toute trouvée...
Tu as d'ailleurs reconnu que ça n'étaient pas des marais, mais bien une mare, tu as donc menti une première fois ? Dans quel but... ?
Ou s'arrête la vérité et ou commence la manipulation je me le demande.

Et c'est un peu facile de dire que les gemmes ont disparues de ton sac maintenant devant le maître. Tu n'as pas jugé bon d'en parler avant, que nous tachions de les retrouver au plus vite ?

De plus si tu avais réfléchi une seconde tu n'aurais jamais inventé le passage avec l'homme, comment aurait-il pu savoir que j'avais des cristaux? C'est complètement incohérent. Je ne les avais pas car je ne les ai pas pris dans ton sac, point final.


Pouvant un bref soupir d'exaspération elle se retourna, inclinant la tête vers le transat.

-Pardonnez moi maître. Je vais, une fois de plus, reprendre les explications quand au déroulement de notre périple.

Après la fuite, les retrouvailles, il nous fallait manger. Effectivement je me suis dit que quelques champignons et divers fruit agrémenteraient notre repas plus que frugale, car nous n'avions quasiment plus de provisions. Je me suis donc mise en quête, heureusement, ou pas d'ailleurs, j'ai pu en faire une petite provision facilement grâce à...



...la petite lame que m'avait laissé l'homme tatoué en remerciement.

-Personne n'a fait la fine bouche, nous avions faim et c'était plutôt bienvenu. Comment aurai-je pu savoir que certains d'entre eux avaient des propriétés... hallucinogènes ? J'en ai d'ailleurs fait les frais autant que les autres, qu'on ne m'accuse pas ici d'avoir voulu empoisonner quelqu'un. J'aime autant prendre les devants après ce que je viens d'entendre.
Moi au moins j'assume mes erreurs.

J'avoue que la suite immédiate est un peu floue...et très colorée. Je préfère m'en remettre à quelqu'un d'autre qui aura su y voir clair dans tout ça.



-Bourikette, je crois que tu en as moins mangé que nous, et j'ai plus confiance en ta parole qu'en celle de nombre d'entre elles maintenant, qu'en a-t-il été ?

A ces mots elle se retourna interrogative vers Bourikette, s'écartant du devant de la terrasse.
« Dernière édition: Mar 26 Fév 2008, 13:58 par Sylvae »
Réponse #19 Lun 25 Fév 2008, 19:28
Bourikette
Famous Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 3336


♥ caCtus ♥


WWW
Journalisée
Sur ce coup là, Sylvae ne lui fait pas un cadeau. Comment va-t-elle pouvoir expliquer la suite sans énerver le Maître, ou en tout cas, sur quelqu'un d'autre.

*Bou adresse un sourire très gêné au Maître de l'Île.*

Et bien ... C'est à dire que ... euh ... Pour les champignons... moi ... je le savais ... Enfin, j'avais déjà ... euh... Et bien, je les avais déjà goutté auparavant. Vous comprendrez que sur une île le temps ne passe pas toujours très vite quand notre Maître ne nous charge pas d'une mission importante. D'ailleurs, j'ai comme l'impression que mes camarades n'étaient pas très motivées, enfin, c'est juste mon impression et je peux bien évidemment me tromper.

*Bou se racle la gorge comme pour se donner du courage et reprend son discours.*

Enfin, voilà, j'avais déjà été confrontée de nombreuses fois à ses champignons hallucinogènes pour passer le temps dirons-nous. D'ailleurs si j'osais je vous les conseillerai.

*Bou scrute le regard du Maître*

Mais, je n'oserai pas ... Je crois qu'il est préférable. Hem ... Bref ... Donc, j'avais testé les champignons, et quand j'ai vu Sylvae arrivée avec une quantité impressionnante de ce met délicieux, non pas pour le palais, car c'est infecte ... mais pour d'autres raisons ... D'ailleurs, quand je disais que j'avais été malade à cause de la nourrite de Lapine_Maligne, c'était sans doute à cause de mes abus, plutôt que de ses petits plats, j'ai été de mauvaise fois et je m'en excuse.

*Bou se tourne vers Sylvae*

Tu dis que j'en ai mangé moins, c'est un fait, j'en ai mangé moins devant vous, de peur d'être démasquée. Mais, j'ai attendu de vous voir bien « partie dans vos rêves » pour aller m'en resservir. A ce moment, je voyais de très jolies choses de toutes les couleurs, sans doute comme vous. Et puis, quelques instants après avoir consommé quelques grammes de plus. J'ai complètement perdu pied. Ils devaient sans doute être plus fort non cuisinés. Enfin, voilà, je me suis retrouvée à discuter avec des asticots.


Qui après vérification, n'existaient sans doute pas, enfin je n'pense pas. Enfin, je leur ai raconté ma vie, ils m'ont raconté la leur, on a beaucoup ri, on s'est beaucoup plu et on s'est échangé nos numéros. J'espère d'ailleurs qu'ils me rappeleront... Sincèrement.

*Bou se sent mal à l'aise d'un coup.*

Les regards ébahis de ses camarades sans doute ... 

*Elle les regarde les uns après les autres.

Qu'a t'elle bien pu dire qui les aie tant choqué?

Je m'excuse Maître de m'être totalement laissée allée à la débauche. Si vous saviez comme je m'en veux. En fait, je me suis senti tellement soulagée par l'arrivée de lesurvivant que  je me suis complètement lachée. C'est vrai quoi ... Nous n'étions que de pauvres femmes sans défense, et voilà un homme, je pensais qu'il aurait mené à bien la mission. C'est de sa faute si j'ai perdu pied, son assurance m'a troublée.


Et puis, un homme fort comme lui ne doit vraiment pas ressentir les effets de la drogue ...

Honteuse de sa plaidoirie, elle boite jusqu'à une pierre pour soulager sa cheville blessée, et s'y assied, fixant ses pieds un maximum, espérant bien se faire oublier.
Sage, pure et innocente ... ¬¬
Réponse #20 Lun 25 Fév 2008, 21:28
lesurvivant
Shaolanom
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 2880


Fan des Simpsons



Journalisée
lesurvivant avanca jusqu'au maître, il trébucha sur une pierre et se reprit au dernier moment.
je vais tous vous expliquer maître.


ce jour la, la lune était pleine, j'avais donc décidé de renter au camp.
il s'arreta pour reprendre son souffle et continua
je suis rentré au camp et j'ai mangé un champignon, j'ai vu quelqun mi-bête-mi homme, je me suis dit que c'était à cause des champignons.
il s'arreta et reprit son souffle
je voulais reprendre un champignon, mais le monstre m'a attaqué et s'est enfui.
il s'arreta et dévisagea bourikette
le monstre avait voulu s'attaquer à lapine-maligne avant de partir.



Maître, bourikette a remplacé les champignons halucilogénes pour nous tuer
« Dernière édition: Mar 26 Fév 2008, 19:01 par PhilouZ »
Destructeur Fou furieux de la stcaa du TMC, de la taverne d'Inaho et fier de l'être,Ex médaillé d'or du lancer de coco...
Vous aimez les rps? Venez vous inscrire
Réponse #21 Lun 25 Fév 2008, 22:14
Le Maître de l'île
Hors ligne Hors ligne


Messages: 263




Journalisée
Mademoiselle Bourikette, je ne vous ai pas enrôlé pour que vous puissiez vous la couler douce en mangeant des champignons pour partir voleter dans une réalité alternative pour cotoyer les papillons et les petits éléphants bleus. Et j'en suis d'autant plus mécontent que tu en as fait profiter tes camarades. Tu aurais du te douter que cela allait mettre à mal la mission, non !?

Pour votre gouverne ces dits champignons sont pour moi inoffensifs, c'est à dire qu'ils n'ont pas plus d'effets que des champignons normaux ... Par contre j'ai un collègue divin assez cool dans son genre qui me fait venir de sa serre une plante qui ... Hm mais revenons à nos moutons !


D'un claquement de main une aiguille dont le bout ressemblait à un champignon vint se planter dans la poupée à l'effigie de Bourikette.




Bourikette - 1e épingle

Un autre claquement de main fit apparaître une seconde aiguille qui vint se poster juste au dessus de la poupée de Lesurvivant mais ne s'y plantant pas.

Quant à toi Lesurvivant, ta survie ne tient qu'à une épingle. J'aimerais que tu sois plus clair dans tes accusations. J'avoue que je n'ai pas compris qui tu accusais ... J'aimerais que tu t'expliques, maintenant !

Heureusement qu'ici nous avons une personne qui semble avoir un minimum de bon sens, quand elle sait s'en servir ...


Pointant son doigt vers Sylvae, cette dernière eut la surprise de constater que sa brûlure au bras n'était plus qu'un lointain souvenir.


Continue en ce sens, sinon je peux te promettre que tu finiras par regretter cette petite égratignure.
Réponse #22 Mar 26 Fév 2008, 18:00
lapine_maligne
Invité


Courriel

- Encore objection Maitre!


Lapine_maligne s’était levée quand Lesurvivant avait baragouiné son excuse.  Elle s’était vite rassise quand le Maitre avait parlé, mais s’était relevé pour couper l’herbe sous le pied de Lesurvivant, qui avait déjà commencé une explication sans queue ni tête.

- Maitre, je crois me souvenir…

D’un seul coup, Lapine_maligne eut plusieurs flashbacks de leur aventure avec les champignons… tout lui revenait en mémoire maintenant!

- C’est…. c’est… c’est Lesurvivant!  Je me souviens Maitre!  Après que Sylvae et Bourikette nous aient fait mangées les mushrooms, j’étais partie dans les vapes.  Sauf que je me souviens avoir été assez agitée…. Je riais aux éclats et parlais très fort…. Je me suis dirigée vers la marre pour « faire un bain de minuit », mais j’ai vu y apparaître quelque chose de bizarre à la surface.


- Ca ressemblait a un humain… mais ce n’en était pas un.  Alors, je me suis mise à rire.  Et comme j’étais complètement gelée, je ne comprenais pas vraiment ce qu’il voulait… jusqu’à ce qu’il me crie après pour avoir mon attention.  J’ai donc commencé à écouter, même si je retenais très fort pour ne pas rire.

Elle se mit à réfléchir… ce n’était pas facile de se souvenir quand on était droguée.  Des mots… des images… enfin!

- Il me dit : « Concentre-toi!  Écoute, c’est important!  Avant que le grizzly arrive et que Lesurvivant sorte de la forêt en disant qu’il vous avait perdu durant le chemin en direction du volcan, il vous a menti.  En fait, il vous suivait de très près et attendait le bon moment pour prendre les cristaux et les donner au Maitre.  Comme il savait que c’était toi la responsable des cristaux, il a vu où tu les avais cachés.  Il les a prit!  C’est lui le coupable!  Tu ne comprends sûrement pas ce qui se passe en ce moment à cause de l’effet des champignons, mais j’ai implanté cette conversation dans ton subconscient, et au moment venu, tu t’en souviendras.  Je vais maintenant partir, et le souvenir de cette conversation ne reviendra pas avant le bon moment… Pour cette information, tu devras me rendre un service… pas tout de suite, mais quand j’en aurai besoin.»

Pendant qu’elle parlait, elle avait l’air en transe.  Le bon moment… c’est sûrement de CE moment dont il parlait!  Elle se ressaisit rapidement et conclut :

- Maitre, malgré le fait qu’il ne faut pas croire tout ce que disent les êtres de l’île, je crois qu’il serait bon de faire enquête… Sylvae a prouvé son innocence plusieurs fois, et maintenant je la crois.  Assilem est parti, Bourikette est relativement sage, et Zeery était blessé donc incapable de bouger.  Il ne reste plus que Lesurvivant… et le témoignage de l’être polymorphe…
« Dernière édition: Mar 26 Fév 2008, 22:36 par lapine_maligne »
Réponse #23 Mar 26 Fév 2008, 18:37
lesurvivant
Shaolanom
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 2880


Fan des Simpsons



Journalisée
lesurvivant se leva quand lapine-maligne l'accusa
je ne vous suivais pas de prés, comment aurais-je pu vous suivre alors que j'étais coincé dans la forêt?


en effet, alors que je marchais car j'étais perdu dans la forêt, j'ai croisé un monsieur qui m'a montré un sac, il disait que ce sac contenait des cristaux, mais il était fermé par un cadenas, je pensais bien faire en l'ouvrant
il s'arreta quelques seconde et continua
j'ai essayé de l'ouvrir, et quand j'avais réussi, le sac ne contenait rien.
il fit une pause et continua a nouveau
j'ai donc voulu sortir de cette forêt, et j'ai trouvé les filles a leur campement. Zeery était en train de chercher quelque chose dans le sac a la lapine-maligne
hé bien zeery, que cherchais tu dans le sac a lapine? viens te défendre
il s'écarta et regarda zeery

« Dernière édition: Mar 26 Fév 2008, 22:05 par lesurvivant »
Destructeur Fou furieux de la stcaa du TMC, de la taverne d'Inaho et fier de l'être,Ex médaillé d'or du lancer de coco...
Vous aimez les rps? Venez vous inscrire
Réponse #24 Mar 26 Fév 2008, 22:57
Zeery
Inahoderi - Team CII
Modo à la retraite
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 2963




Journalisée
Zeery se lève d'un bond, irritée d'être accusée à tort et se fige un instant à cause de l'atroce douleur dans son pied.

En effet Ô vénérable et vénéré maître, pour une fois lesurvivant dit la vérité, j'ai en effet fouillé dans le sac de Lapine_maligne. Mais c'est seulement pour retrouver la carte qui nous permettrait de revenir ici et qui se trouvait de toute façon dans la poche de devant et non avec les cristaux.
De toute façon c'est une ineptie que de m'accuser. Car après tout, même si j'avais eu l'envie de rentrer seule --ce qui n'est absolument pas le cas -- alors pourquoi aurais-je pris les cristaux alors qu'il était certain que je n'arriverais pas à devancer les autres avec l'état de mon pied.


Elle jette un regard dédaigneux à lesurvivant.




Bref une fois cette carte trouvée j'ai demandé si quelqu'un avait une boussole et c'est le survivant qui en a sorti une qui ressemblait étrangement à celle d'Assilem, à croire qu'il lui avait fait les poches. D'ailleurs cette dernière ne retrouvait plus la sienne. Aussi rien n'a empêché notre homme de prendre aussi un des cristaux...



Peux tu nous dire lesurvivant si oui ou non tu as dérobé cette boussole à Assilem ?
°•.Inaho  • Niv 100 • Campement en E5.•°
°•. Infirmier-masseur du CEASP .•°

 inscrit depuis le 10/03/2006
Réponse #25 Mar 26 Fév 2008, 23:15
lesurvivant
Shaolanom
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 2880


Fan des Simpsons



Journalisée
en effet, j'ai pris sa boussole, mais c'est elle qui me l'a donné
en fait, elle était en train de rire bizzarement, elle m'a donc confié sa bousolle, ainsi que ces quelques mots:
"bourikette m'a donné une plante, elle m'a dit qu'elle possedait le pouvoir de tout soigner, mais je n'en suis pas trés sur."
et quelque minutes plus tôt, j'avais vu bourikette se diriger vers assilem avec quelque chose dans la main.
il regarda bourikette
et bien, explique au maître ce qui s'est passé
« Dernière édition: Mar 26 Fév 2008, 23:17 par lesurvivant »
Destructeur Fou furieux de la stcaa du TMC, de la taverne d'Inaho et fier de l'être,Ex médaillé d'or du lancer de coco...
Vous aimez les rps? Venez vous inscrire
Réponse #26 Mar 26 Fév 2008, 23:32
Le Maître de l'île
Hors ligne Hors ligne


Messages: 263




Journalisée
Pourquoi faut-il que dès que vous croisez quelqu'un il faille que vous vous arrêtiez pour faire un brin de causette ? Pour Soliante ou PhilouZ à la rigueur, mais un "monsieur" qui ne sort de nulle part ? Je ne vous ai pas engagés pour ça il me semble !

Lesurvivant, vous êtes le survivant faible, au revoir !




Lesurvivant - 3e épingle

A peine l'aiguille frôla la poupée que celle-ci s'évapora, de même pour Lesurvivant.

Lapine_maligne ... j'aurais cru que tu aurais pu comprendre qu'il ne fallait effectivement pas faire confiance en quiconque sur cette île. Personne et encore moins tes propres camarades. Que ceci te serve de leçon je l'espère ...




Lapine_maligne - 2e épingle

Bourikette, il semblerait que tu te soies approchée de Assilem avec quelque chose en main ... Qu'est-ce que c'était ?
Réponse #27 Mer 27 Fév 2008, 13:19
Bourikette
Famous Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 3336


♥ caCtus ♥


WWW
Journalisée
Sans réellement comprendre de quoi Lesurvivant l'accusait. Lorsque celui-ci disparut elle en fut presque soulagé, il semblait avoir une dent contre elle.

*Bou se lève du caillou où elle s'était installée pour soulager sa cheville enflée et se présente face au Maître.*

Elle lui présenta ses hommages, s'excusa pour son passage à vide qui lui valut une épingle et s'expliqua :

Et bien Maître, la nuit commençait à tomber, et peu à peu je reprenais mes esprits, j'ai pensé qu'il serait bon d'établir notre campement. Il nous fallait reprendre des forces pour poursuivre notre mésaventure, et de toute façon, reprendre la route dans notre état, le pied écorché de Zeery, Sylvae avait l'air de voir encore tout coloré, Lapine_Maligne était concentrée dans sa fouille de sac à dos, Lesurvivant finalement ne devaient pas être mieux, vu qu'il m'a vu sur le point d'attaquer Lapine_Maligne alors que ça n'a jamais été le cas et Assilem... Je vais vous expliquer pour assilem...

Je me suis donc présentée devant elle en effet, elle était hilare, elle riait comme je ne l'avais jamais vu rire auparavant, mais cela n'a rien à voir avec de quelconque herbes que je lui aurait donnée, en effet, ces herbes là, je les garde pour moi. Enfin, j'ai attendu qu'elle se calme, ce qui a fini par arriver, heureusement, et je lui ai suggéré de poser des pièges à loup autour de notre campement et de notre flambée.J'avais d'ailleurs préparé le coup un minimum en ayant apporté trois dans mon paquetage. Sur ce coup-ci, j'avais été prévoyante.



J'ai en effet pensé que si nous avions à passer notre nuit dans la jungle, et suite à la visite du grizzli, nous ferions mieux de nous protéger, les cristaux et nous. J'ai donc posé ses pièges et me suis couchée près du feu, pour me reposer, je n'ai d'ailleurs dormi que d'un oeil cette nuit-là. Car à cet instant, je restais persuadée à ce moment que les cristaux étaient encore parmis nous.

Car si l'on se remémore les faits, Sylvae m'a donné un cristal, ce qui m'en faisait deux avec celui que j'avais déjà. Lapine_Maligne me les a dérobé et les a soigneusement rangé dans son sac. Le troisième était à Zeery qui l'a confié à assilem après qu'elle se soit blessée. Assilem dit ensuite m'avoir remis des cristaux, qui en fait n'en était pas, or à ma connaissance,  elle ne devait en avoir qu'un à ce moment, comment aurait-elle pu m'en donner plusieurs? Bref...  Je pense qu'on peut considérer le cristal d'assilem comme perdu puisqu'elle n'est plus. À moins que quelqu'un d'autre aie réussi à se procurer celui qui était en sa possession, mais j'ai l'impression qu'aucune de mes camarades n'avouera quoi que ce soit.


*Bou adresse un regard à ses congénères.*

La suite de l'histoire racontée n'étant que du blabla, pour moi, il ne reste que deux cristaux, qui sont soit dans le sac de Lapine_Maligne, soit dans les poches de Sylvae qui est la seule à avoir fouillé dans son sac. Mais je ne crois pas réellement en la culpabilité de Sylvae, en effet, pourquoi chercher à récupérer les cristaux alors que dès le début, elle m'avait confié celui qui était en sa possession, à moins que cela soit justement parce qu'elle avait mijoté son plan à l'avance et pour s'oter de toutes suspicions... Non je n'y crois pas, c'est trop tordu.


Enfin, vue l'énergie que déploie Lapine_Maligne à protéger son sac, il y a fort à parier qu'ils sont encore à l'intérieur ou qu'elle les a perdu et qu'elle ne veut pas l'admettre... Quoi qu'il en soit, Lapine, nous t'écoutons, ou attendons que tu sortes ton butin.

Elle fit donc quelque pas en arrière, se dirigea vers la pierre et s'y installa de nouveau pour écouter Lapine_Maligne.
Sage, pure et innocente ... ¬¬
Réponse #28 Mer 27 Fév 2008, 16:35
lapine_maligne
Invité


Courriel
- Tu veux savoir ce que je cachais!?! Tu veux!  Voilà!

Elle ouvrit son sac et en sortit une photographie.  Elle l’agitait pendant qu’elle parlait.- C’est mon père!  Il me l’a donné avant que je prenne l’avion! Pour que je me souvienne de lui quand je serais en Afrique et que je lui parlerais aux 3 semaines!  Contrairement à vous toutes, j’y allais pour travailler, par pour visiter!  J’allais avoir l’emploi que je convoitais depuis mon adolescence!  Et ce foutu crash à détruit ma vie en moins de cinq minutes!

Les larmes coulaient sur son visage, mais elle continuait de crier sur Bourikette.  Haletante, elle s’arrêta, et prit une pause.  Doucement, elle dit :

- Tu crois que j’avais besoin de perdre cette photo?  Tu crois que j’aurais aimé ca que quelqu’un l’échappe dans l’eau?  Je n’ai pas assez confiance en vous pour ca… même moi je la sortais que rarement pour éviter de la froisser ou de la déchirer.  Et en passant, quand on pose un piège, on le dit à tout le monde, comme ça on évite que les autres passent près de se faire sectionner la jambe…

Puisqu’elle était vraiment fatiguée de toute cette bagarre verbale, Lapine_maligne ne prit même pas la peine de se frustrer davantage.  Elle se leva calmement, mais rapidement.  Soudainement, elle était devenue quelqu’un d’autre et parla comme si rien ne s’était passé.
- Eh bien Bourikette, tu as bien tout résumé, merci bien.  On est maintenant tous en accord sur ce qui s’est passé avant le passage de l’ours.  Maintenant, faudrait peut-être que la personne qui m’a volé les cristaux se dévoile… pour l’instant, essayons de trouver des indices.

Elle sourit, mais ce n’était pas parce qu’elle était heureuse, loin de là.

- Après que tout le monde s’ait sorti de sa transe, provoquée par les champignons, nous avons terminé d’installer un semblant de campement.  Bourikette était déjà en train de travailler, elle devait être plus immunisée que nous puisque prendre de la drogue semble commun chez elle.  Comme le précédent feu était éteint, j’ai annoncé que j’allais chercher du bois secs dans la forêt, toujours accompagné de mon sac. 


- C’est là que j’ai vu un naufragé en pleurs, assis sur un tronc d’arbre, essayant de manger les petits fruits qu’il avait trouvé.  Comme il aurait pu être un piège, je suis sortie de la forêt pour en parler avec les autres.

Elle regarda derrière son épaule pour voir ses ex-consœurs.

- Elles m’ont toute suivie et après une demi-heure, nous lui avons finalement parlé.  Il s’est ajouté à la troupe, mais nous restions tout de même sur nos gardes… on ne sait jamais.  Cependant, Sylvae a parlé longtemps avec lui, même après que la dernière d’entre nous se soit endormi.  Et durant toute la journée du lendemain, elle nous faisait la gueule et « faisait des secrets » avec le nouveau, comme les enfants qui disent un secret sur le professeur a un copain et qui rient après devant celui-ci… on n’a jamais compris pourquoi.  Même Bourikette qui sait faire parler les gens n’a pas réussi.  J’ai donc raison de croire qu’elle avait quelque chose à cacher… mais quoi?

Elle se retourna.


- Peut-être pourrais-tu nous dire ce que tu manigançais?  Mais cette fois, je prédis ton coup : tu vas essayer de me contredire et me dire que c’était tout le monde qui évitait de parler au nouveau.  Tu vas trouver une raison pour encore me faire passer pour une co**e.  Et je vais te couper l’herbe sur le pied.  Je n’ai pas imaginé ce que j’ai vu, je n’ai rien exagéré et j’ai dit ce que je savais.  Peut-être ne manigançais-tu rien, mieux vaut prévenir que guérir, ce n’est qu’une hypothèse.  Et surtout, ne me dis pas que j'avoue que j'exagérais, je ne fais que prévenir, pour être certaine de ne pas encore me faire prendre... alors?
« Dernière édition: Mer 27 Fév 2008, 16:38 par lapine_maligne »
Réponse #29 Jeu 28 Fév 2008, 20:19
Le Maître de l'île
Hors ligne Hors ligne


Messages: 263




Journalisée
Eh bien Sylvae ? Je ne crois pas t'avoir retiré la langue en même temps que ta brûlure ...



Sylvae - 1e épingle
Réponse #30 Dim 02 Mar 2008, 18:18
Sylvae
Inahoderi
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 52




Journalisée
Piquée au vif, au sens propre comme au figuré, elle se redressa.
Au fur et à mesure du discour de Lapine_maligne ses joues s'étaient empourprées, et elle était encore pivoine quand elle reprit la parole.


-Excusez moi maître, ces souvenirs là sont un peu, embarrassants, je n'ai pas pour habitude d'étaler ma vie privée en publique mais puisqu'on m'y oblige...

Elle lança un regard oblique vers sa pré-décesseuse:

-Vraiment Lapine il faudra un jour que tu finisses par tout nous avouer, tu ne cesses de changer d'avis, un coup un marais, puis une mare, ensuite tu décides de me faire confiance, l'instant d'après tu m'accuses encore... Ça me laisse perplexe cette attitude... Mais le maître en jugera.

Les épaules en arrière, presque sur la défensive pour une fois, elle le regarde en face, et continue, d'une voix claire.

-Je ne vais pas repasser sur l'épisode des champignons, c'est bien trop vague pour moi et Bourikette nous a tout expliqué. Du moins je la crois. Nous avons donc rencontré cet homme, le soir, en montant le campement, du moins Lapine nous l'a ramené. Il était dans un triste état, choqué comme nous l'avons toutes été je crois après le crash, mais c'est une autre histoire.
Dès que je l'ai vu j'ai...


elle rougit de plus bel, toussote, et reprend:

... succombé à son charme, j'ai rarement trouvé un homme au visage plus charmant, sensible, et avenant... Cela faisait un moment que j'étais célibataire, il est vrai que les circonstances ne se prêtaient pas à une idylle, mais je n'ai pas choisi...

Alors oui, je lui ai longuement parlé le soir, j'avais besoin de le connaître un peu mieux, besoin d'être proche de lui, peut être de tenter de le séduire ? Plus ou moins consciemment... D'autant qu'il était plutôt taciturne, un peu sombre, ce qui n'était pas pour me déplaire justement... Il semblerait que ce besoin ait été réciproque car effectivement dès le lendemain nous étions bien plus complices, c'est sans doute ce qui a prêté à confusion. Il ne s'agissait aucunement d'un "complot", je ne vous évitais pas, je voulais simplement être le plus possible avec lui, je crois que c'est une faiblesse humaine...

-Par contre même si une grande partie de mon attention était captée par Gilbert, car il s'appelle Gilbert, je n'en oubliais pas notre tâche. J'observais donc de temps en temps Lapine et feu Assilem, qui étaient censées avoir les joyaux.
Tout ce que je peux dire c'est qu'à un moment Zeery a une nouvelle fois trébuché, Lapine s'est précipitée et a sorti de son précieux sac une petite fiole...



... qu'elle lui a demandé de boire. Ca m'a d'autant plus marquée que je ne me souvenais pas l'avoir vue dans ses affaires quand je lui ai donné sa lingette. Mais j'étais moitié sur un petit nuage, donc je ne me suis malheureusement pas renseignée, j'aurai sans doute du... J'en suis navrée...
Car par la suite Zeery a eu un comportement étrange, ça n'est que maintenant que je fais le rapprochement.


Hochant la tête elle se retourna vers la dites Zeery:


-Tu te rappelles peut être ce moment, tu te souviens si il y avait quelque chose d'écrit sur la bouteille, ou ce que tu as fait après qui pourrait expliquer ce brusque changement ?
Réponse #31 Dim 02 Mar 2008, 21:04
lapine_maligne
Invité


Courriel

Encore?  ENCORE?  Cette Sylvae commençais vraiment à tomber sur les nerfs de Lapine_maligne!  Arg!  Elle devait se ressaisir avant de parler…. Inspirez, expirez….

- Maître, si je peux me le permettre, j’aimerais pouvoir enfin dire ce que JE pense vraiment.  Depuis le début, à chaque fois que Sylvae parle, elle me rabaisse et me contredit, et je ne peux rien dire.  Mais cette fois, yen a marre.  Ne trouvez-vous pas louche que ce soit la seule qui me contredit?  Zeery, Assilem et Bourikette continuait toujours ce que je disais… elle ne disait jamais le contraire.

Lapine ferma les yeux pour se calmer et pouvoir garder son sang-froid.  Elle se s’avança jusqu’où Sylvae se tenait.

- Crois-tu que je n’ai jamais aimé?  Crois-tu que je ne peux pas reconnaître des amoureux?  Tu me prends vraiment pour une tarte!  Ce n’était pas de l’amour qui s’émanait de lui!  C’est pour cela que tout le monde essayait de te parler, mais que tu restais sur ton nuage!  Nous t’avons avertie plusieurs fois, mais tu faisais la sourde oreille!  Alors pourquoi crois-tu que je suppose qu’il manigançait quelque chose et qu’il se servait de toi!

*Pause*

- Maintenant, ne me réponds pas que ce n’est pas de ta faute… si tu t’es laissé charmé, c’est ton problème.  Quand NOUS l’avons ramené, nous avions dit qu’il fallait laisser une distance entre lui et nous, car il pouvait s’agir d’un piège… car il pouvait s’agir d’une des créatures de l’île…

- Je ne dirai plus rien sur cet évent puisque tu vas sûrement nier et me contredire.  Par contre, *se retourne vers le Maître*, je tiens a dire que j’ai dit mare au lieu de marais plus tard, parce que ça ne me tentais vraiment pas partir une guerre a propos du terme approprié.  J’ai seulement voulu contenter Mademoiselle Sylvae…


- Au lieu, je vais faire sortir un autre problème… l’arc de monsieur Gilbert.  En effet, à chaque extrémité, il y avait une pierre… qui ressemblait fort à nos cristaux.  Quand je pus finalement lui parler, après que Sylvae ait eu une conversation de 3 heures avec lui, je l’ai interrogé sur ces pierres… il me dit que c’était les améthystes qui constituaient autrefois les bagues de fiançailles de ses parents et qu’il était certain qu’elles lui porteraient chance.

*soupir*

- Comme j’avais passé plusieurs heures a scruté nos cristaux d’opales, et que mon père était joaillier, je savais très bien que ce n’était pas des améthystes.  De plus, quand j’ai voulu les regarder de plus près, il me prit l’arc des mains, me regarda férocement  et partit sans rien dire.  Et à chaque fois que je lui en parlais, il se choquait et disait que je n’avais pas le droit de toucher son arc ni de parler des pierres… non mais pour qui il se prend!

- Je remets donc la faute sur Sylvae… à qui nous avons maintes fois averti du danger qu’elle courrait et qu’elle nous faisait courir…  De plus, j’ai bien remarqué qu’elle manipulait l’arc et regardait les pierres… que peut-elle savoir dessus?

Elle allait s’asseoir, mais se retourna promptement vers Sylvae.

- En passant, la potion que j’ai faite boire à Zeery était une potion qui guérit tout.  Les effets secondaires n’ont dures qu'1 heure…
Réponse #32 Lun 03 Mar 2008, 20:49
Sylvae
Inahoderi
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 52




Journalisée
Long, long, long soupir, elle secoue la tête et s'avance à nouveau.


-Bien, puisque tu le prends ainsi je vais également m'exprimer à ton sujet. Déjà je ne t'ai jamais accusée directement, contrairement à toi qui a visiblement quelque chose à me reprocher, peut être le simple fait que je tente de rétablir la vérité ? Ça ne m'étonnerait guère.

Je ne passe pas mon temps à te contredire, si ce n'est sur la mare/marais, mais nos compagnes ont abondé dans mon sens.
Toi par contre tu ne laisses aucune place pour la Vérité, tu interromps toujours tout le monde et dès que je tente de laisser une autre camarade s'expliquer étrangement tu interviens pour m'accuser à nouveau... Ainsi nous n'entendons que TON avis, et par la suite le mien... J'y suis forcée.


Elle s'arrête un instant, de manière à ce que chacun puisse prendre conscience de ce qu'elle vient d'énoncer et poursuit, calmement:


-Je pense que chacun ici pourra trouver ce comportement suspect, alors que tu tentes de faire porter le chapeau à la même personne s'était finement joué, mais que tu empêches les autres de s'exprimer... à mon sens là tu as fait une lourde erreur.


-Laissons le Maître en juger et revenons à Gilbert... Déjà je n'ai jamais dit être amoureuse, mais sous le charme y une énorme différence je tiens à le souligner. Alors après si il m'a manipulée... effectivement je ne m'en suis pas rendue compte, et je m'en mordrais les doigts.

Ainsi donc Lapine tu as discuté avec lui après moi, tu avais donc tout le loisir de savoir qui il était vraiment puisque nous dormions toutes... Je vais écarter pour l'instant la théorie qui consiste à dire que lui et toi, avez comploté car je veux garder en tête l'image d'un homme droit.


Elle déglutit, à nouveau rougissante, l'air un peu troublée ou peinée par cette pensée


Pour l'arc.. je n'ai pas grand chose à dire dessus, je l'ai eu en main, mais les pierres ressemblaient bien plus à du silex qu'à des opales, et certainement pas à des améthystes je te l'accorde, mais je ne l'ai jamais entendu dire, au passage.. une pointe de flèche a une taille un peu plus grosse qu'une gemme sur une bague de fiançailles... Quand à utiliser des opales... ça me semble bien peu pratique et fiable... Je demande où tu vas chercher tout ça...


Elle hausse les épaules, et reprend, parlant au Maître, ignorant désormais la présence de sa voisine.

Quand je ne parlais pas avec Gilbert je tentais de soutenir Zeery mais je n'ai pas insisté car elle protestait, je lui ai quand même donné une paire de...



..propres et surtout sèches que j'avais gardées pour le retour justement. Au moins son seul pied valide était dans de bonnes conditions...

-Nous avons donc continué vers vôtre demeure, relativement sereinement puisque persuadées que nous avions au moins 2 si ce n'est 3 des pierres que vous aviez demandé, car je vous le rappelle, jamais Lapine_maligne ne nous a averti de la disparition des siennes.



-J'aimerai donc, si Lapine le permet, demander à Zeery, de nous donner sa version au moins des effets de la potion... Car nous ne pouvons que constater que son pied est encore dans un sale état.

Elle se recule, prenant bien soin d'éviter de se prendre les pieds dans une marche, ou de bousculer qui que ce soit.
Réponse #33 Lun 03 Mar 2008, 21:30
Zeery
Inahoderi - Team CII
Modo à la retraite
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme

Messages: 2963




Journalisée
A ces mots, Zeery se leva tant bien que mal encore une fois, elle se demandait quand est ce qu'elles sauraient ce qui était advenu aux pierres.

Tout d'abord Maître dit-elle en s'inclinant, j'aimerais vous souligner le fait que Sylvae déforme quelque peu les propos de lapine_maligne. En effet elle fait comme si celle ci avait dit que les flèches étaient faite d'opale alors qu'elle a seulement dit que c'était l'arc qui en été orné. Enfin, je me permets de le souligner mais je sais qu'avec votre extrême sagacité vous l'aviez repéré et je le dis surtout pour réfléchir à haute voix. Sylavae aurait-elle quelque chose à cacher ? Protège-t-elle ce Gilbert ?

En tout cas ce que je peux dire c'est que Sylvae comme lapine_maligne ont été on ne peut plus aimable aux vues de l'état de mon pied. En effet Lapine_maligne m'a fourni une fiole qui était censé me guérir et Sylvae voyant que la potion n'avait pas fonctionné m'a mis les pieds au sec afin que je n'attrape pas la gangrène.

Zeery était angoissé pour elle comme pour ses collègues, la peur leur faisait e tirer dans les pattes les unes des autres alors qu'elles avaient jusqu'ici étaient plutôt solidaires. C'est fou ce que la peur peut faire faire tout de même.
Elle se tourna vers Sylvae qui avait posé une question.

En ce qui concerne cette potion fournie par Lapine_maligne, la seule chose que je sais c'est qu'il y avait noté dessus "Buvez-moi" un peu comme dans le dessin animé d'Alice au pays des merveilles. Mais contrairement au dessin animé je ne suis ni devenu géante ni n'est rapetissée. Je me suis senti comme si j'avais été au beau milieu d'un tsunami, ce qui explique mon comportement suite à la prise de la mixture.



Lapine_maligne, cette potion ne m'ayant pas guérie, te serais-tu trompée ? En avais-tu une autre dans ton sac ?


Et si oui quels devaient être les effets de la potion que j'ai ingurgité ?
°•.Inaho  • Niv 100 • Campement en E5.•°
°•. Infirmier-masseur du CEASP .•°

 inscrit depuis le 10/03/2006
Réponse #34 Mar 04 Mar 2008, 00:00
Le Maître de l'île
Hors ligne Hors ligne


Messages: 263




Journalisée
Le Maître se prit la tête dans les mains.

Sylvae, je croyais que tu étais plus forte que les autres qui se laissaient aller à converser avec le premier inconnu qui leur passe sous le nez. Mais en fait tu es encore plus faible qu'eux, tu arrives même à tomber amoureuse malgré la mission qui t'es donnée. Tu aurais eu tout le loisir de le faire une fois sortie de cette île ... Et même si tu n'étais pas amoureuse mais "sous le charme" c'est du pareil au même, vous ne deviez dévier de votre mission sous aucun prétexte ! Bien je n'ai donc pas le choix.




Sylvae - 2e épingle

Quant à toi Lapine_maligne, si ce que tu croyais être les cristaux étaient bien les cristaux, pourquoi ne pas en avoir parlé à tes compagnons ? Ca aurait été une solution, et à vous tous vous auriez pu faire le poids face à un seul homme, chasseur ou pas. Si tu avais parlé, à l'heure qu'il est vous seriez sans doute déjà revenus chez vous ... et moi j'aurais ce que je voulais. C'est donc l'épingle fatale 3 ...



Lapine_maligne - 3e épingle

Ne restaient maintenant plus que Zeery, Sylvae et Bourikette. Mais le Maître commençait à se lasser de toutes ces plaidoiries interminables ... il s'était fait à l'idée qu'il ne trouverait pas les pierres pour la Maîtresse de l'Île, elle allait être en colère, il n'osait même pas y penser ...

Quant à vous, partez ! Tentez de survivre, j'aurais peut-être une autre mission pour vous très bientôt. Et tâchez de ne pas me décevoir cette fois ...
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP SMF 2.0 | SMF © 2011, Simple Machines XHTML 1.0 valide ! CSS valide !