Le jeu 650 km

650km : Le Forum
Mer 19 Sep 2018, 21:11 *
Bienvenue. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
News du 30/08/2018
Avis à tous les survivants!

Salut à tous, l'équipe de 650km à décider d vous laisser un peu plus de tps de jeu en retardant la fermeture de celui-ci pour une durée encore indéterminée suites à vos demandes
Nous vous souhaitons donc un bon jeu !

Échouez-vous avec nous dans notre nouveau canal discord dédié à 650km!
Cliquez sur le lien suivant et rejoignez-nous! https://discord.gg/SqxZ6HX


Une question sur le jeu ? Consultez le :
Merci de consulter les Règles du Forum avant toute participation.
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Discussion: [Journal] Ne me quitte pas  (Lu 3344 fois)
Mar 01 Juil 2008, 08:54
Chrisemyrara
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 7


En quête de Fourmilier^^



Journalisée
Je ne sais quel jour nous sommes

A vous qui me lirez un jour, je ne peux qu'affirmer que cela fait 239 jours, que je devrais être morte.

Commençons par les présentations

Je vais t'appeler Nyoute...

Salut Nyoute, j'étais Emily, mais ça c'était avant, dans mon ancienne vie, quand j'étais veuve, malheureuse, et que je désirais plus que tout ne plus vivre....Maintenant je suis Chrisemyrara, et je suis vivante....le sang coule dans mes veines, et une rage de vivre me submerge, c'est paradoxal, il y a de cela 240 jours je ne voulais qu'une chose, mourir, j'ai tant prié pour que mon avion s'écrase, parce que je n'avais pas le courage de mettre un terme à mes malheurs....


Etait-ce le destin, ou un châtiment divin, nul ne sait, pas même moi, mais mon avion s'est bel et bien écrasé, et moi je suis écrasée par la culpabilité, tant de morts par ma faute, par ma lâcheté...

La première chose dont je me souviens s'est de m'être réveillé et d'avoir hurlé, hurlé ma colère d'être encore là, pourquoi, mais pourquoi, une bonne étoile, un bon karma, ou une poisse mémorable, comment cela est-il possible, tu imagines Nyoute, tu veux mourir, tu pries pour que ton avion s'écrase, et tu réalises, que ça y est, ton rêve le plus cher s'est réalisé, mais que tu es encore en vie, et que tout autour de toi, tout n'est que désolation, corps éparpillés, fumants, et que quelques bestioles commencent à venir telles des hyènes ricanantes pour festoyer.

Qu'aurais-tu fait Nyoute???!! Dis moi, j'ai besoin de savoir!!!!

Ai-je bien fait??!! je vais tout te raconter.
« Dernière édition: Mar 01 Juil 2008, 13:52 par Lline »
Réponse #1 Mar 01 Juil 2008, 13:28
Chrisemyrara
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 7


En quête de Fourmilier^^



Journalisée
Me voilà de retour Nyoute, te faisais-tu du soucis??!!

J'avais quelques travaux de jardinage à faire, et j'ai surtout besoin de calme et de temps pour tout te narrer.

J'en étais à mon réveil, imagines l'horreur de la situation, je ne voulais pas ouvrir les yeux lorsque j'ai entendu le bruit de ressac, je n'osais imaginer qu'il existe un monde d'après où l'on pouvait entendre si distinctement, le cri des oiseaux, le bruit des vagues, et l'odeur, comment ne pas sentir cette odeur, de poissons, de vase, de tôles et de caoutchouc brulés, je pense que le pilote à tenté de sortir le train d'atterrissage, mais à quoi bon penser à ce qu'il a fait, le résultat est là...j'ai quand même fini par ouvrir les yeux, mais ni les sons que j'avais entendu, ni les odeurs que j'avais perçues ne m'avaient préparé à ça....

Des débris métalliques jusque dans les arbres, et cette immense tranchée au bout de laquelle se trouvait ce qu'il restait de la carlingue, un tube d'acier noirci où l'on ne voyait pas d'ailes, des arbres alentours déracinés ou fendus, et des tâches rougeâtres par-ci par là, je me rappelle m'être assise, avoir hurlé puis pleuré pendant longtemps....la tension nerveuse a eu sans doute raison de moi, j'ai repris connaissance alors qu'il faisait nuit, et c'est seulement à ce moment là que j'ai eu peur, une peur panique; complêtement irrationnelle, je révais de mourir quelques heures plus tôt, et là je n'avais qu'une idée fixe, les bêtes boufferont mon cadavre et il n'y aura personne pour me pleurer...

Mon égoïsme m'a sauvé, te rends-tu compte Nyoute, à quel point l'être humain est mauvais, je pouvais être dévorée à tout moment, je n'avais aucun feu pour me protéger de quelques animaux que se soient, et j'étais obnubilé par le besoin de manquer à quelqu'un...

Il était hors de question que je meure là, comme une merde dont tout le monde se fout. Alors j'ai fait la seule chose qui m'a paru sensée sur le moment, je suis allée vers la carlingue, non pas à la recherche de survivants comme n'importe qui l'aurait fait, mais pour récupérer mes bagages.

Nyoute je ne t'ai même pas demandé si tu es un homme ou une femme, je manque à tous mes devoirs d'hôtesse de maison...je vais considérer que tu es un homme, se sera plus simple, pas de sexe entre nous tu n'existes que dans mon esprit, mais je me suis rarement entendu avec les femmes, alors si je dois tout te dire, autant que la tâche soit plus aisée....

Je vais me reposer maintenant Nyoute, je te laisse, j'ai besoin d'avoir les idées claires, pour continuer mon horrible récit, tu m'aides beaucoup, j'en apprends beaucoup sur moi-même en te parlant, j'aurais dû y penser plus tôt, ma tête aurait peut-être été moins confuse, et mes choix moins grotesques...

Va je te laisse, reposes-toi aussi dans un arrière coin de mon esprit
Réponse #2 Mar 01 Juil 2008, 18:08
Chrisemyrara
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 7


En quête de Fourmilier^^



Journalisée
Où en étais-je??!!



Ah oui, ça y est je reprends le fil...donc je suis allée chercher mes bagages, quelle nouille, imaginais-je que j'allais y trouver un téléphone satellite ou une boussole, que dalle!!!

Me traîner jusqu'à la carlingue ne fût pas une mince affaire, c'est pas rien de le dire, il m'a fallu quelques minutes pour comprendre que je ne pourrais pas le faire sur mes deux jambes, t'inquiètes pas Nyoute, pas de moignon en perspective, j'ai toujours deux jambes, plus aussi fines qu'avant, mais que veux-tu, on se muscle rapidement dans le coin.....je m'égare encore, donc, j'ai réalisé que j'avais deux lambeaux sanguinolents à la place de mes jolies gambettes, alors je me suis trainé sur cette maudite plage, le sable venait lêcher mes plaies, la douleur est devenu intolérable, alors avec le peu de force qu'il me restait, j'ai continué le trajet sur le dos, à la force des genoux, ce fut plus long mais moins douloureux.....


Enfin j'arrivais à la carlingue, quelle amère déception, mais enfin Nyoute à quoi je m'attendais??!!!, il ne restait rien qui eut pu ressemblé à une valise, je n'y vis pas même un siège, où donc étaient-ils passés....tout ce que j'ai trouvé avant de partir en délire, fut une boite avec 5 pansements dedans....je crois que j'ai dû m'évanouir encore une fois, mais cette fois je ne pleurais plus, je me tordais de rire .
Réponse #3 Mar 01 Juil 2008, 23:46
Chrisemyrara
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 7


En quête de Fourmilier^^



Journalisée
Quelle belle journée j'ai passée, je n'ai fait que m'évanouir au cours de ces dernières  heures...tantôt de fatigue, tantôt de douleur, de sanglots ou de fou rire plus que nerveux....

Je dois te paraitre loufdingue mon pôv Nyoute....je n'en viens pas au but, j'espère que tu auras la patience d'attendre, mon récit sera long, mais il me faut du temps, pour oublier, pour me rappeler, pour ne plus perdre aucune minutes ni de ma vie d'avant, ni de celle que je vis, mais suis-je vraiment là???

Reprenons là, où j'ai encore sombré, je venais de trouver une boîte avec 5 pansements, la chose aurait été utile si j'avais eu quelques estafilades, mais que nénni, le sang avait séché, et cette odeur m'a soulevé le coeur, te rends-tu compte, j'ai eu le souffle coupé, je me suis retrouvé plié en deux à tenter de soulager cette douleur qui m'irradiais la gorge, et là j'ai pris conscience que je n'avais rien à rendre, et bizarrement j'ai eu faim....mais avant de trouver quoi que se soit à manger, j'avais plus important à faire.....

Je me suis dirigée tant bien que mal vers l'eau, on dit toujours que l'eau salée nettoie les plaies, quelle belle connerie, c'est du décapage, ni plus ni moins, qu'une fulgurante douleur qui pénètre dans la chair, et ça ne décolle pas le sang, j'ai dû ôter mon pantalon, avec je ne sais quelle force, je me sentais à bout, et j'ai frotté, imagines une espèce de dinguo à moitié à poil sur une plage, le cul dans l'eau, en train de faire saigner ses jambes à n'en plus finir....

J'ai enfin réussi à nettoyer tout ça, je sais pas combien de temps ça m'a pris, mais je vais te faire rire Nyoute, finalement je crois pas que le karma ait à voir dans mon histoire ou alors c'est un mauvais karma, parce que j'ai trouvé le moyen de me planter un oursin dans le pied, j'ai jamais mangé de choses qui sortent de l'eau mais je vais devoir m'y mettre et cet oursin à la con, fera un très bon apéricube.

Mais une fois de plus je m'égare, tu dois avoir du mal à suivre quand même.
Réponse #4 Mer 02 Juil 2008, 11:32
Chrisemyrara
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 7


En quête de Fourmilier^^



Journalisée
Me voilà de retour Nyoute

J'avais donc de quoi me substanter, et ça allait drôlement me faire du bien!

 Mais j'avais bien des choses à faire avant de pouvoir penser à ça, si je ne faisais rien sur cette immonde plage, j'allais faire un excellent repas pour les bêtes qui rôdaient alentour. A aucun moment l'idée ne m'ait venue de chercher de quoi faire du feu, ni même d'explorer les alentours, mon côté maniaque de l'ordre avait repris le dessus....tant bien que mal, je me suis attelée à la difficile tâche de rassembler ce qui restaient de mes compagnons de voyage...ce fût fait très rapidement, il ne subsistait pas grand chose, j'ai pu récupérer quelques morceaux de tissus, sur les bouts de corps, et sur le rideau inter-classes de l'avion, comme une nouille, je n'ai même pas pensé à me les garder bien à l'abri pour moi, je les ai utilisé comme linceul...cet horrible boulot fait, j'ai trainé tout ça à la lisière pour les entasser, je n'avais plus de force, il était hors de question que je creuse, ce qui aurait pu être ma propre tombe....J'ai balancé des caillasse dessus, et constitué une sorte de cairn, qui protégerait ces pauvres gens....et l'avenir me montrerait que j'avais eu bien raison.....

J'avais faim, Nyoute, et sommeil aussi, mais pas de lit ni de plateau repas en perspective, j'avais décidé de ne pas trop m'éloigner de la carlingue, alors je me suis construit un campement de fortune avec quelques feuilles, juste de quoi m'étendre, et oublier, mais oublier quoi Nyoute que j'étais encore vivante, quelle blague, je ne voulais plus mourir, ou du moins pas comme cela, et oui mon méchant égo démesuré était de retour, je ne pouvais pas mourir là, il me fallait des gens qui m'aiment, qui aient besoin de moi, pour mes funérailles....seras-tu cette personne mon bon Nyoute, non, ou alors tu auras besoin d'amis, pleurer seul est inutile, va, je devais me reposer alors j'ai dormi, sûre que je serais toujours bien vivante le lendemain, ou le jour d'après ...
Réponse #5 Mer 02 Juil 2008, 13:23
Chrisemyrara
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 7


En quête de Fourmilier^^



Journalisée
Sais-tu ce qu'est la soif Nyoute, c'est atroce, ça m'a réveillé, j'aurais pu me réjouir d'être encore en vie, mais non, ma langue avait enflée, ma vue se brouillait, je me suis levée, avec en plus un mal de dos carabiné, encore une journée bien remplie m'attendais....

De l'eau, il me fallait de l'eau, et rapidement sinon mon campement de fortune ne me servirait pas à grand chose, ou du moins cela aurait pu faire un caveau acceptable, si l'envie de mourir était toujours présente en moi...mais pour l'heure j'allais devoir explorer les environs....

Il était hors de question de boire de l'eau de mer, je ne m'en approcherai plus, l'oursin m'avait servi de leçon, on me m'y reprendrait plus....tu parles.

Un petit étourdissement me prit quand je fus debout, j'ai fait l'autruche, j'ai attendu que ça passe sans bouger, le corps humain est bien fichu quand même Nyoute, j'avais soif, et pour ne plus y penser j'ai songé à de la nourriture, et c'est passé, pour quelques temps tout du moins, j'avais donc deux objectifs à accomplir et rapido, si je comptais survivre, boire et manger.

J'ai marché en direction du sud est, je voulais à tout prix m'éloigner de cette plage, et j'ai trouvé une petite cascade, avec une source d'eau fraîche, quel bonheur, boire à s'en faire peter la vessie....la survie, la médecine et moi ça faisait deux quand même, j'ai tant bu Nyoute, que j'ai chopé une hydrocution ou je sais pas, toujours est-il que je n'ai rien pu faire d'autre de la journée, je me sentais fébrile....

Tu vas rire Nyoute, mais mon karma est toujours aussi mauvais, bien évidement j'avais chopé la courante, et les feuilles ne sont pas toutes bonnes à utiliser, Dame Nature est bien cruelle avec moi, j'avais attrapé une infection je pense....

J'ai dû rester comme ça pendant un ou deux jours, je ne m'en souviens pas trop, je délirais beaucoup, j'ai des images qui me viennent par moment, je me vois en train de balancer l'oursin contre un arbre....puis en train de vomir, et il me semble m' être curé les dents avec des pics de cette bestiole maudite....
Réponse #6 Mer 02 Juil 2008, 18:12
Chrisemyrara
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme

Messages: 7


En quête de Fourmilier^^



Journalisée
Ah Nyoute je tente de te raconter tout ceci dans le détail,, mais je m'embrouille quelque peu, je ne suis plus très sûre de ce qu'il est advenu de moi pendant ces quelques heures, ai-je dormi, étais-je évanoui, je ne saurais te dire....toujours est-il qu'à un moment donné, la faim m'a vraiment tenaillé.

J'avais décidé de vivre finalement, alors je devais m'en donner les moyens, je n'avais aucune idée de par quoi ni où commencer, alors, j'ai réflechi, et machinalement, j'ai cherché mon briquet dans le fond de ma poche et je voulais m'en griller une....ô stupeur, je ne portais plus de pantalon, je n'avais pas de briquet, et pas même un bout de mégôt à fumer....l'angoisse sans nom!!!

Je t'assure Nyoute que lorsque je rentrerai chez moi, je casserai la gueule à tous ces bons amis qui me surinaient à longueur de temps Fumer tue, c'est écrit sur les paquets, tu devrais arrêter, ben voyons!!! et comment je le fais mon feu moi, bande de cons, maintenant que je vous ai écouté....

Parce qu'un de mes plus gros problèmes à ce moment là Nyoute, c'est que j'avais besoin de feu, non seulement pour me réchauffer, mais pour faire chauffer de l'eau, cette infection me turlupinait, et si j'avais trouvé une source d'eau non potable, il me fallait la faire bouillir, et je devais pouvoir cuisiner, je n'allais pas passé le reste de mon temps à bouffer des oursins crus pour les dégueuler quelques heures plus tard....comme le dit si bien je sais plus qui Nyoute, à tant faire de vivre, autant que se soit dans un minimum de confort, finalement c'est peut-être de moi cet adage, je ne sais plus...

Ayla ne m'est pas d'une grande utilité ici, pas d'andouiller, pas de pyrite de fer, bref rien pour allumer un maudit feu, je devais explorer et rapidement qui plus est....me voilà donc partie en goguette....
« Dernière édition: Mer 02 Juil 2008, 18:14 par Chrisemyrara »
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP SMF 2.0 | SMF © 2011, Simple Machines XHTML 1.0 valide ! CSS valide !