Le jeu 650 km

650km : Le Forum
Ven 19 Oct 2018, 08:23 *
Bienvenue. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
News du 30/08/2018
Avis à tous les survivants!

Salut à tous, l'équipe de 650km à décider d vous laisser un peu plus de tps de jeu en retardant la fermeture de celui-ci pour une durée encore indéterminée suites à vos demandes
Nous vous souhaitons donc un bon jeu !

Échouez-vous avec nous dans notre nouveau canal discord dédié à 650km!
Cliquez sur le lien suivant et rejoignez-nous! https://discord.gg/SqxZ6HX


Une question sur le jeu ? Consultez le :
Merci de consulter les Règles du Forum avant toute participation.
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Discussion: [Journal] Mémoires Effacées ...  (Lu 2522 fois)
Jeu 10 Juil 2008, 12:34
Conrado
Inahoori
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19



Journalisée
Mercredi 9 Juillet 2008
Arrivée sur l'ile d'Inaho

Il y a vraiment des jours ou il vaudrait mieux rester chez soi ... La cause de tout ça, c'est moi, je n'aurais jamais du m'embarquer dans cet avion, d'ailleurs, je n'avais pas consulté les prévisions météorologiques pour l'heure du départ du vol ... Plus j'y repense, plus je me rends compte a quel point j'étais naif quand j'ai prit ce vol ... Le seul souvenir que j'en ai c'est d'avoir mangé, et essayé de me tenir tranquille, moi qui a la phobie de l'avion ... Ce dont je suis sur, c'est qu'il y a eut des turbulences, ma peur a prit le dessus, et je suis tombé dans les pommes :O. Pendant combien de temps ? Aucune idée ...

Plage Sud, Site de Crash
02:57 AM à 07:12 AM

Lors de mon réveil, c'était la nuit. L'avion crashé était la, j'avais deux grosses plaies sur le front, un ligament déchiré a la jambe d'après ce que j'avais pu en tirer comme bléssure et un bras un peu endommagé. Je ne sais pas avec quelle force j'y suis arrivé, mais je me hissé vers le fond de l'avion, l'endroit ou les cadavres puants étaient le moins présents et je me suis endormi illico. Je me suis réveillé au crépuscule, avec un estomac complètement noué ... :-X

En me levant, j'ai cherché aux alentours, je suis tombé sur une réserve d'eau propre et une vigtaine de sachets de thé. Je me suis ensuite affairé avec les matériaux a ma disposition, de me faire une attelle pour ma jambe, qui remuait faiblement a cause de mon ligament ... Heureusement, j'ai trouvé une caisse de premiers soins avec le manuel, j'ai pu m'extraire de la jambe les morceaux de verre et autres saletés qui se trouvaient dans la pronfonde entaille qui a avait brisé mon ligament ... Je n'ai pas osé toucher mon front, trop peureux pour me faire encore plus mal ...   :|

Plage Sud, Site de Crash
09:38 AM à 04:23 PM

J'ai trouvé une trousse et deux carnets de feuilles vierges avec lesquels j'écris ces mots le plus calmement possible, comme si cette histoire ne me concernait pas et que je racontait l'histoire d'un Robinson échoué sur une ile ... Je suis enfin sorti de l'appareil, avec trois couvertures, mes deux carnets, ma trousse de secours, mon manuel et ma trousse a crayons ... J'ai bati un campement au premier endroit sain que j'ai trouvé ...  :rolleyes:

Avec les ressources qui m'environnaient, j'ai pu frabriquer un abri rudimentaire, composé de morceaux de bois plantés de travers, un barrière aussi déplorable que mon abri, une douche ouverte ou il règnait un froid de canard et ou deux ou trois araignées avait déjà élu dommicile, une petite réserve d'eau a boire que j'ai remplie avec la réserve trouvée dans l'avion, une espèce de protège feu - fabriqué avec du tissu -, un hamac, et une digue très instable dont je ne sais pas a quoi elle me servira sur cette colinne car je doute qu'une innondation parvienne jusqu'ici, mais c'était toujours une mesure de sécurité supplémentaire, et après ce qui venait de m'arriver, je me sentais extremement vulnérable, avec un besoin dérisoire de protection ...  :P

Colinne, Campement du Survivant
11:32 PM

Je me suis de nouveau reveillé en plein milieu de la nuit, ait descendu rapidement la colinne et arrivé au site de crash. Ou j'ai prit un autre manuel sur les maladies les plus courantes et un autre sur les maladies assez rares ou autres accidents ...  :/ J'ai remonté la colinne aussi vite que je pouvais, mais mon attelle n'a fa fait que réduire ma vitesse qui était déjà considérablement lente a cause de la douleur que j'éprouvais a la jambe a chaque mouvement ...

Arrivé dans mon abri, je me susi installé dans mon hamac, ait commencé a lire le manuel ... Je me suis ensuite endormi avec le seul désir d'avoir une bonne nuit de sommeil ...  :D

Colinne, Campement du Survivant
11:57 PM

Réveillé en sursaut par une rafale de pluie qui s'abbat sur mon petit toit qui semble pouvoir s'écrouler a tout instant. Presque soulagé d'etre tiré d'un mauvais rêve avec des images confuses de feu et de sang, je me lève et comtemple le ciel. Pas la moindre étoile. =( S'il ne fait pas beau demain, cela ne m'étonnera pas, la nuit sera longue ...  :/
« Dernière édition: Sam 12 Juil 2008, 21:36 par Conrado »
Réponse #1 Jeu 10 Juil 2008, 18:48
Conrado
Inahoori
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19



Journalisée
Jeudi 10 Juillet 2008
1er jour sur l'ile d'Inaho

Colinne, Campement du survivant / Montagne
09:23 AM à 02:32 PM

Je me suis reveillé avec un mal de crâne horrible.  :| J'ai dabord mit plusieurs minutes a me rappeller ce qui s'était passer la veille, enfin, en ouvrant les yeux et en regardant le toit de feuilles mouillées, je me suis dit qu'il ne s'agissait pas d'un mauvais rêve. Avant de me lever, j'ai reprit le livre sur les maladies rares et autres accidents. Je suis resté une bonne dizaine de minutes a lire le chapitre sur les traumatismes, après avoir lu le chapitre, je me suis rendu compte que j'avais peut-etre eu un choc nerveux, ce qui expliquait mes reves completements délirants pendant la nuit.

Je vetu mes vetements en lambeaux, ait soigneusement rangé mes couvertures dans un coin. J'ai ensuite entreprit la construction d'un espèce d'entrepot assez modeste ou j'ai mit mes fruits et autres ressources que j'avaient apportées avec moi la veille afin d'etre sur de pouvoir survivre dans l'ile. Après avoir terminé cette première construction, j'ai entreprit de consolider ma douche en fabriquant une sorte de porte afin de se proteger des courants d'airs qui me donnaient un froid de canard chaque fois que j'entrais. A peine j'ai fini, j'ai cueilli des fruits et monté une montagne. Heureusement, j'ai repéré plusieurs nids d'aigles, et ait volé les oeufs. Sauf au dernier nid, la femelle était arrivée plus tot que je ne le pensais, mais je n'ai tout de meme pas eu trop de mal a la repousser avec ma bequille en bois.  :lol:

Colinne, Campement du Survivant
03:11 PM à 10:35 PM

Je suis retourné a mon campement et ait déposé mon butin dans la partie prévue a cet effet, j'ai ensuite descendu la colinne qui menait a mon campement et suis arrivé sur les lieux du crash, ou j'ai rammasé - malgré mon dégout - une montre en la détachant d'une main coupée :O, j'en ai trouvées d'autres, et ait volé les piles qu'elles contenaient. J'ai également trouvé un petit calendrier auquel je voue un véritable culte.  :angel: Cela peut paraitre étrange, mais ce sont les seuls objets que j'ai qui sont civilisés et qui me permettent d'avoir un contact avec le monde extérieur. J'ai coché les croix des jours qui étaient passés et j'ai fait le tour de l'ile, ce qui m'a prit énormément de temps a cause de l'état de ma jambe. Lorsque je suis rentré, il était déjà tard.

Je suis revenu et ait mit sur papier la liste des endroits que j'avait trouvé. J'avais également trouvé 3 parchemins, un en cherchant dans des ruines, un en fouillant le sable dans une plage déserte et une autre en visitant l'épave d'un bateau pirate situé au nord de l'ile. Comme c'était ma seule distraction, je les ait lu et relus jusqu'a les savoir par coeur. J'ai mangé un diner assez agréable, composé des oeufs qui j'avait volé dans le nids en fin de matinée, et de quelques fruits a la fin du repas.  :D

Colinne, Campement du Survivant
10:36 PM à 11:01 PM

Mon état a quelque peu empiré :/, malgré le désinfectant, la plaie de ma jambe ne s'est toujours pas guérie, ce qui m'inquiète attrocement, les plaies sur mon front ont prit une horrible teinte de verdâtre qui me donne envie de vomir chaque fois que je les regarde. J'ai aussi trouvé un livre de couture, avec lequel j'ai pu me fabriquer des gants, une veste, un short et des chausettes avec le tissus que j'ai récupéré sur l'épave de l'avion en le retirant des vestes de passagers morts ou des sièges.

Je me suis reveillé en pleine nuit avec l'étrange bruit d'un cri de bête, j'ai allumé un feu pour me tenir chaud et suis allé vers mon reservoir d'eau et ait reprit place dans mon hamac. Je me suis endormi presque immédiatement.  :angel:
« Dernière édition: Sam 12 Juil 2008, 21:37 par Conrado »
Réponse #2 Ven 11 Juil 2008, 21:06
Conrado
Inahoori
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19



Journalisée
Vendredi 11 Juillet 2008
2ème jour sur l'ile d'Inaho

Colinne, Campement du Survivant / Site de Crash
05:46 AM à 01:06 PM

Je me suis réveillé avec des bruits a l'extérieur. Ensomeillé et désireux de dormir en paix, je me suis levé en enfilant ma chemise a l'envers et avec une seule chausette. J'entendais des cris provenant de la plage. Ce fut soudainement comme si je renaissais en moi meme. :D J'ai litérallement sauté sur mes vetements, les ait tout enfilés - correctement - et ait tenté de me peigner avec mes mains devant un grand morceau de verre qui me servait de mirroir. J'ai dévalé la pente a toute vitesse, et je suis arrivé devant la carcasse de l'avion, l'oreille guettant le moindre bruit. :-X

N'entendant plus rien, je me suis mit debout sur deux valises entassées pour avoir une bonne vue sur l'horizon. Soudain, quelque chose a remué, sous un tas de toles détachées et divers objets personnels abandonnés. A l'aide d'un grand baton, j'ai soulevé les toles et les objets, et j'y ait trouvé une ravissante femme. Je l'ai soulevée par les bras et l'ai trainée vers un arbre ou elle semblait s'etre évanouie. A son reveil, elle m'a regardé avec des yeux ronds et nous avons fait connaissance:

Citer
Moi: Comment vous sentez-vous ? Sale bosse que vous avez la ...
Elle: Mieux, beaucoup mieux, merci beaucoup. Comment vous appellez-vous ?
Moi: Je suis Conrado, a moitié Italien dis-je comme pour m'excuser de ce nom peu commun. Et vous ?
Elle: Je suis Louloutte, louloutte523 ...
Moi: *Complètement tarée celle-la*. Bien, je présume que vous ne posssèdez pas un campement pour l'instant ... Si vous auriez l'amabilité de me suivre ...

En réalité, Louloutte n'est pas du tout folle comme je le craignais, elle est meme très sympathique et très ouverte.  =) Nous avons pu prendre le thé ensemble et je lui ait fourni des ressources de base afin qu'elle puisse se construire un campement, non-loin du mien d'ailleurs, un peu au nord des ruines ... Elle est revenu en fin de matinée avec un tas de ressources ou nous avons effectués quelques trocs, notamments de plantes que nous avions cueillies ... =)

Je me sentais très lèger après cette rencontre qui m'avait redonné espoir. Après tout, la vie n'était pas si mal sur cette ile ...  :P

Colinne, Campement du Survivant / Ile d'Inaho
01:06 PM à 11:59 PM

J'ai aménagé un coin lecture et équipement dans un recoin de mon campement. En refaisant le tour de l'ile, j'ai trouvé de nouveaux parchemins dont un en lambeaux. Mais le plus étonnant sont les livres, que j'ai trouvé au nombre de 3, un sur la couture, un sur la fabrication d'armes et un autre sur la survie, quelle chance  :cool: ! J'ai pu me confectionner une fronde et une espece de lance qui me serviront surement si une sale bete approche mon joli campement  :lol: !

J'essaie de le maintenir le plus civilisement possible, je vais bientot entamer la construction d'un toit de bois car celui de feuilles semble réellement sur le point de s'écrouler. J'ai par ailleurs déjà consolidé mon abri principal en le renforcant avec des pierres, du bois et beaucoup de feuilles. J'ai parcouru l'ile de fond en comble aujourd'hui et fabrique plusieurs ficelles et des hameçons qui me serviront bientot a pecher car les fruits et la viande a longueur de journée deviennent répétitifs a la fin ...  :|

Je me suis couché très tard ce soir, trop absorbé par mes lectures silencieuses qui me rattachent au monde extérieur, seul objets de civilation présents sur cette ile ... :/

Je vais devoir arreter d'écrire car le niveau de mon encre descend brutalement et elle disparait beaucoup plus vite que je prévoyais ... Je devrais penser a chercher dans la carcasse ou m'en fabriquer d'une avec de la sève car ce liquide précieux et ces feuilles vierges sont les seuls moyens ou je peux me libérer de tout souci en confiant tout a un journal.  =)
« Dernière édition: Sam 12 Juil 2008, 21:39 par Conrado »
Réponse #3 Sam 12 Juil 2008, 21:10
Conrado
Inahoori
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19



Journalisée
Samedi 12 Juillet 2008
3ème jour sur l'ile d'Inaho

Colinne, Campement du Survivant
07:36 AM à 11:53 AM

Que de surprises aujourd'hui ! :D. Je me suis réveillé en étant complètement paumé comme a mon habitude, j'ai enfilé mes vetements et prit un petit déjeuné ensomeillait ou je mastiquait d'un air absent les fruits et une petite salade que j'ai préparé moi-meme la veille. J'ai desendu la petite colinne et ait décidé de faire un tour dans les environs. J'ai trouvé un livret de chasse et un deusième sur la pêche. Avec les différents matériaux a ma dispotion joliment entreposés dans la partie de mon campement prévue à cet effet, j'ai fabriqué un collet tranchant et l'ait posé sur la colinne voisine. Pendant ce temps, j'ai réussi a me confectionner une canne a pêche tout à fait acceptable.

Et je me suis rendu compte qu'elle était bien utile :cool: ! Après avoir peché une quizaine de poissons bien frais, je suis revenu sur la colinen voisine, à l'endroit ou j'avais placé mon piège. Vous imaginez la surprise que j'ai eu en y trouvant 6 rats, 2 pécaris et 1 espèce de belette a moitié écrasée :lol: ! J'ai rétiré mon précieux butin et suis revenu a mon campement en déposant mon butin sur une petite étagère au-dessus de mon hamac, dans le récipient que j'avais trouvé dans les carcasses de l'avion, 3 jours plus tôt. Je suis revenu dans la partie ou j'entreposais la nourritue et ait trouvé une vigtaine de fruits pourris, quatre de mes plus belles pièces de viande complètements avariées et je ne parlerai pas des trois poissons que j'ai retrouvé au fond de mon campement. :-X

C'est alors que m'est venu une idée génialissime, l'idée du siècle. Avant de descendre sur la plage, j'ai fabriqué une sorte d'étagère très longue et large, je l'ai couverte de feuilles, de manière à ce que la partie qui ce trouvait sous l'étagère sois complètement assombrie. J'y ait placé tous mes fruits pour qu'ils ne pourrissent pas au soleil. J'ai ensuite couru vers la plage pour mettre en place mon idée. :)

Plage Ouest, Marais Salant du Survivant
00:33 PM à 07:11 PM

Lorsque je suis descendu sur la plage, il n'y avait personne, et pas le moindre signe de vie. J'ai donc commencé par préparer une sorte de pelle, faite a base d'une branche de bois et un gros morceau de tôle. Il était encore tôt, et j'ai commencé a creuser ce qui s'avérait etre en réalité ... un marais salant. :O Une idée parfaite pour empêcher mes aliments de pourrir et de pouvoir enfin saler ma nourritrure qui pouvait parfois réellement s'avérer dégeulasse par manque de sel.

J'ai commencé a creuser des digues pour formes un grand rectangle et une petite muraille de sable que j'ai par la suite renforcée avec du bois, des feuilles, et des pierres. Après avoir consolidé longuement les digues, j'ai enfin pu y placer de l'eau salée. Demain, nous saurons si l'entreprise aura été utile. =)

Colinne, Campemant du Survivant / Ile d'Inaho
07:32 PM à 10:21 PM

J'ai remonté jusqu'a mon campement et fabriqué de nouveaux pèges et je les ait éparpillés un peu partout sur l'ile, je vais régulièrement les vérifier et les débarrasser de leurs contenus, a raison de une a deux fois toutes les cinq heures :P ... En fouillant l'épave de vaisseau pirate, j'y ait trouvé neuf tonneaux de poudre noris, un fusil, deux sabres d'abordage, plusieurs récipients et plusieurs autres armes aussi diverses les unes que les autres ...

En revenant a mon campement, j'ai entreposé mon butin dans une partie a coté de la partie "lecture" et "civilisée" de mon campement. Je me suis fait des "toilettes" - si on peut appeller ca comme ça - assez improvisés, parce que ça commencait réellement a bien de devoir faire tout ses besoins au milieu des feuilles.

Colinne, Campement du Survivant
10:22 PM à 10:52 PM

Demain, je devrais penses a chercher encore de l'encre, bien que j'en aie enore un peu, cela me perturbe quelque peu de ne plsu en avoir beaucoup, comme si j'allais etre privé d'écrire un jour :O ... Cela suffira pour aujourd'hui, j'écrirai surement beaucoup plus demain quand j'aurais renouvellé mon stock d'encre ...
« Dernière édition: Sam 12 Juil 2008, 21:40 par Conrado »
Réponse #4 Dim 13 Juil 2008, 11:53
Conrado
Inahoori
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19



Journalisée
Dimanche 13 Juillet 2008
4ème jour sur l'île d'Inaho

Colinne, Campement du Survivant
04:58 AM à 05:41 AM

Je me suis reveillé à mon habitude. J'ai enfilé mes vêtements comme n'importe qu'elle personne ordinaire, ait essayé de me coiffer et ait mangé mon petit déjeuner d'un air absent. Je me suis levé et ait décidé de faire un peu le ménage dans mon campement, la pelle improvisée qui m'avait servi a faire des digues pour mon marais salant m'as bien aidé, car elle servait aussi de rateau. =)

Après après avoir passé une vigtaine de minutes a brosser les feuilles mortes et à ranger mes affaires personelles, j'ai entreprit de consolider ma barrière, ce qui ne m'as prit guère de temps vu le nombre de ressources entreposées dans mon campement. J'ai ensuite entreprit de descendre la colinne pour voir comment mon marais avançait après quoi j'irai faire d'autres choses pour complèter ma journée de survivant ...

Plage Ouest, Marais Salant du Survivant / Epave Corsaire
05:52 AM à 07:32 AM

J'ai atteint la plage ouest quand je suis arrivé a mon marais salant, qu'elle fut alors ma surprise ! Profané, détruit, saboté, souillé ! Les digues rompues, l'eau échappée, mon marais était détruit :O ! J'ai dabord été prit dans un accès de colère e ait commencé a ravager ce qui restait de mon marais, un tapir me regardait, couché dans les fourrés. Je lui carrément sauter dessus et l'air transpercé de ma lance une bonne trentaine de fois avant de me calmer. Je me suis assit sur un rocher avec la vive envie de mourrir, ce qui n'est que ormal pour moi, personne qui déteste la solitude. J'étais complètement dégouté de mon échec ...

Je me suis dirigé vers la partie marécageuse de la plage, je me suis assit a coté d'une grande mare de boue, et j'ai pleuré et pleuré ... Je me suis reveillée une vingtaine de minutes plus tard, des larmes chaudes coulant toujours sur mon visage pourtant encore jeune ... Je suis parti vers l'épave corsaire que j'avais trouvée a mon deusième jour sur l'île, j'y suis retourné et ait encore trouvé du matériel, entre autre une longue-vue, un sabre courbe etc ...

Je suis revenu sur la plage et ait cherché dans le sable afin de trouver des coquillages comestibles, et je n'ai pas été surprit en trouvant plus d'une centaine de petits bigorneaux attaché a un gros rocher constamment baigné par le vagues. J'y ait donc rammassé mon precieux butin et j'ai remonté la plage vers le site de crash où, je suis parti vers mon campement.

Colinne, Campement du Survivant
07:52 AM à 11:03 AM

J'ai donc remonté la petite colinne qui revenait vers mon campement et ait déposé mon butin dans la partie prévue a cet effet de mon campement, je me suis ensuite installé sur une sorte de chaise improvisée qui était faite a base de bouts de bois et de feuilles un peu humides, le tout collé avec un sorte de sève gluante et puante, mais qui donnait une solidité incroyable a la chaise. Je m'y suis assit et ait entamer de faire de la ficelle avec des feuilles qui j'aiavais trouvé la veille, j'ai réussi a me fabriquer près de 17 rouleaux de ficelle en tressant simplement les feuilles, un travail rapide et peu ennuyeux.

J'ai ensuite commencé a réfléchir sur le moyen du comment utiliser la ficelle a bon essient, j'ai donc décidé de m'en servir pour me confectionner un petit filet de pêche, j'ai trouvé toutes ls instructions sur cette petite construction dans mon livret de pêche. Cette entreprise longue et fastidieuse m'as prit environ une demi-heure pour pouvoir terminer de la réaliser.

Je suis ensuite descendu vers la plage Est, la plus proche de mon campement qui était dominée par l'énorme cimtière d'animaux. J'y ait placé mon filet en y déposant au préalable des sortes de feuilles assez étranges et des autres algues qui ressemblaient très fortement au plankthon, je les ait déposé dans mon filet et suis reparti a mon campement. J'ai relevé mes deux collets tranchants et ramené près de cinq kilos de viande. :cool:

J'ai ensuite décidé de me faire un bon déjeuné sans peine. Au lieu de manger dans mon campement, je suis descendu sur la plage Est, afin de pouvoir surveillé mon filet avec environ 750 grammes de viande bien tendre d'écureil :evil:. J'ai mouillé le peu d'argile que j'avais troué dans la partie marécageuse de l'île pendant que je pleurais.

Je l'ai mouillé afin qu'il ne soit pas trop dur, ni trop mou, mais assez pour qu'on puisse facilement modeler dedans, j'ai mit les 4 écureils a l'intérieur et ait refermé l'argile dessus, j'ai ensuite fait un petit trou dedans et ait embroché le petit "sarcophage" d'argile sur un feu.

L'argile a rapidement durci et l'agréable odeur de la viande était entrain de s'emparer de la plage. J'ai retiré prudemment le petit pot refermé sur lui-même, j'ai prit un marteau que j'avais trouvé sur le site de crash et ait cassé le petit pot. :O

La viande était la, cuite et prête a etre mangée, les poils et autres parties non-comestibles de l'écureil étaient resté collées aux parois d'argile, débarassant ainsi l'écureil de toute partie mauvaise, et ne laissant que la partie comestible prête. Après m'être régalé de cette viande a la fois tendre et juteuse, je suis revenu a mon campement. Avant de partir néanmoins, jai relevé mon filet de pêche qui était diablement lourd, et pour cause, il débordait de poissons.

Apparament, ils s'étaient juste jetés sur le plankthon, qui s'avérait ne pas en être et qui devait etre en réalité nocif pour eux, car ils étaient déjà tous morts quand je les relevés, j'ai prit plusieurs bacs, ait déposé le poisson a l'intérieur et ait passé un long baton dans les "poignées" des sacs. Je les ait ensuite mit sur mon dos, ait remit le filet de pêche en renouvellant les appats et suis finalement parti pour mon campement. ;)

Colinne, Campement du Survivant
11:24 AM à 02:31 PM

Arrivé a mon campement, j'ai déposé mon butin dans mon campement, et je suis allé dans la partie "lecture" et "civilisation" dans mon modeste campement. J'ai commencé à feuilleter consciencesement mes livres. C'est alors en me penchant vers am montre que j'ai vu qu'elle s'était arretée, pas de panique, j'avais prévu cela, j'ai alors alorsz mit des piles. 20 minutes plus tard, elle s'était de nouveau arretée ! :/ J'ai remit des piles, et paf !

De nouveau arretée, et ainsi de suite ... Cela m'as étonné que je me sente si mal que cette montre s'arrete aussi souvent, cela me donne come un sentiment de profonde dépendance d'un objet si petit, auquel j'atctache tellement d'importance. J'ai réfléchi le moyen de me débarasser de cette dépendance et j'ai trouvée la réponse lisant mon manuel de survie.

J'ai fabriqué un Clepsyèdre. C'est-à-dire une horloge à eau, comme on en avait autrefois. C'était simplement une bonbonne de verre transparent dont j'avais perçé le fond d'un tout petit trou pour où l'eau fuyait goutte à goutte dans un bac de cuivre posé sur le sol. La bonbonne mettait vingt-quatre heures à se vider dans le bac, j'ai ensuite strié les flancs de vingt-quatre cercles parallèles marqués chacun d'un chiffre. Ainsi, le niveau du liquide donnait l'heure a tout moment. Ingénieux, non ? :D

Colinne, Campement du Survivant / Ile d'Inaho
02:32 PM à 09:35 PM

Après avoir crée cette épatante et ingénieuse horloge, je suis monté sur le sommet d'une montagne très rapidement. Ma jambe se porte beaucoup mieux, je n'ai meme pas eu besoin de ma bequie ni de mon atelle, finalement, ce désinfectant parait plus utile qu'il en a l'air et que je le pensais :P ... Arrivé au sommet de la montagne, je me suis rendu compte pour la première fois que je suis sur cette île désrte que je suis en réalité dans un archipel.

Les montagnes de fumées provenant des autres îles indiquent que je ne suis probablement pas le seul a m'être écrasé sur une île déserte ... Je suis descendu de la montagne et j'ai fait le tour de l'île et je me suis endormi sur une plage, j'ai été reveillé par un homme au teint mat, qui se disait appeller Hâka:

Citer
Hâka: Moi Hâka, grand chasseur. Toi être qui ? Toi être bien ?
Moi: Bonjour ... Je m'appelle Conrado, oui, oui, je vais bien ...
Hâka: Toi mal jambe, moi voir. Maintenant, toi me suivre ...
Moi: Ou allez-vous m'amener ? Pourquoi faire ?
Hâka: Moi grand chasseur, moi soigner toi après toi rester ...
Moi: Me soigner ? C'est bien gentil :D. Rester ? Comment ca rester ?
Hâka: Toi comprendre après, maintenant toi venir ...
Moi: Daccord, daccord, si vous insistez à ce point ...

J'ai suivit cette homme et il m'a attribué une medcine incroyable qui agit comme un anti-douleur et qui a fait disparaitre mon mal de jambe immédiatement. Je l'ai infiniment remercié, après quoi nous avons longuement bavardé, et effectué quelques trocs, ou j'ai repéré plusieurs objets civilisés, pour l'instant, je me suis contenté de deux lots de ficelles, mais j'ai aussi repéré des grands filets de pêche et des armes qui je viendrait lui acheter ou échanger tôt ou tard ...

Je suis reparti vers mon campement et ait soigneusement entreposé mes nouvelles ressources ... Mais je les ait presque immédiatement utilisées en me fabriquant 5 autres collets tranchants, d'ailleurs cela ne m'étonne pas, je n'ai jamais été très économique ... :lol: Après les avoir semé un peu partout sur l'île, je suis retourné a mon hamac et je me suis endormi avec l'impression d'avoir passé la meilleure journée de ma vie ... =)
« Dernière édition: Dim 13 Juil 2008, 16:11 par Conrado »
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP SMF 2.0 | SMF © 2011, Simple Machines XHTML 1.0 valide ! CSS valide !