Le jeu 650 km

650km : Le Forum
Mer 14 Nov 2018, 16:17 *
Bienvenue. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
News du 30/08/2018
Avis à tous les survivants!

Salut à tous, l'équipe de 650km à décider d vous laisser un peu plus de tps de jeu en retardant la fermeture de celui-ci pour une durée encore indéterminée suites à vos demandes
Nous vous souhaitons donc un bon jeu !

Échouez-vous avec nous dans notre nouveau canal discord dédié à 650km!
Cliquez sur le lien suivant et rejoignez-nous! https://discord.gg/SqxZ6HX


Une question sur le jeu ? Consultez le :
Merci de consulter les Règles du Forum avant toute participation.
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Discussion: [Journal] Journal d'un chien perdu  (Lu 8026 fois)
Jeu 21 Août 2008, 16:13
douduo
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19


Chienne survivante d'un crash et d'un naufrage !



Journalisée
PROLOGUE



Voici mon histoire ...
L'histoire d'une chienne ... à la vie extraordinaire ...

Je vous offre mes souvenirs ...
car maintenant ... la vie ... s'échappe ...
« Dernière édition: Mer 03 Sep 2008, 14:44 par douduo »
Réponse #1 Jeu 21 Août 2008, 16:40
douduo
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19


Chienne survivante d'un crash et d'un naufrage !



Journalisée
Départ

Le 24 Juin


Je suis une jeune chienne noire et blanche de 1an et demi, nommée Annelle. Je suis un chien de chasse à courre, de 60cm au garrot pour 35 kg ... Mais bon passons au delà de l'aspect physique ...

Il faisait beau ce jour là, et il régnai dans la maison une atmosphère de voyage. Ma jeune maîtresse me fait monter dans la voiture et on part. Je m'endors un peu plus tard. Puis je me réveille lorsqu'on s'arrête. Ma maîtresse revient et me sort de la voiture, et je vois qu'on est arrivé dans un endroit que je ne connais pas. Il y a beaucoup de bruits, beaucoup de gens, des immenses appareils ...
Ma maîtresse m'emmène à un endroit où il y a d'autres animaux en cage. Elle parle avec un monsieur, puis elle prend quelques croquettes que j'aime beaucoup et les met au fond d'une cage. Je rentre dans celle-ci pour les manger, et ma maîtresse referme la cage en me donnant une caresse. Je m'inquiète en la voyant partir, et je m'inquiète encore plus lorsque ma cage est attachée dans un grand avion ... Je couine un peu puis tout devient sombre. D'autres animaux s'inquiètent. Puis il y a un bruit de moteur, tout vibre, je couine de peur ... Quelques instants plus tard, tout redeviens calme, alors je me rassure et je m'endors avec le bruit régulier des moteurs ...

Réponse #2 Ven 22 Août 2008, 11:17
douduo
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19


Chienne survivante d'un crash et d'un naufrage !



Journalisée
Crash

Le 24 juin



Tout à coup je me réveille, car l'avion tremble plus que jamais, on entends des cris, des hurlement de peur, et je sens la peur des autres animaux de la calle ... La peur me prend, l'avion tombe !

**Noir**

Je relève la tête, et j'apercois que ma cage a été cassée par un gros bout de tôle. Je sors tant bien que mal mais ma patte arrière me fait souffrir ... Elle est en sang, mais je ne peut rein faire ... Je couine, pour appeler ma maîtresse ... C'est un autre chien qui me répond, coincé dans sa cage. Avec nos effort, il parvient à sortir de sa cage. C'est un beau chien-loup et je reste avec lui. La faim nous tenaille, et de la viande fraîche ce trouve autour de nous dans les cages. Foutues cages ! On ne peut pas attraper un bout de viande à travers les barreaux ! On abandonne ces animaux à leur triste sort, et je commence à m'inquiéter, comme le chien-loup à côté de moi : Je suis perdue dans un endroit que je ne connait pas, et j'ai faim ... Nous tombons sur des fruits tombés d'un arbre, juste autour, alors nous les mangeons ... C'était pas mauvais et ça nous a un peu nourris ! Mais la fatigue me prends rapidement, à cause de ma blessure, alors je me couche sur un tas de tissus, surement un ancien siège et je commence à lécher cette plaie ... Mais la chaleur du chien-loup couché contre moi m'endore ... Je sombre alors dans le someil.
« Dernière édition: Ven 22 Août 2008, 11:20 par douduo »
Réponse #3 Lun 25 Août 2008, 13:21
douduo
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19


Chienne survivante d'un crash et d'un naufrage !



Journalisée
Découverte



Le 25 juin

Le soleil était déjà levé lorsque je me suis réveillée. Il faisait beau, et j'ai parlé un peu au chien-loup avant de partir à la recherche de nourriture. Il s'appelait Fook et avait 2 an et demi. On avait décidé de rester ensemble, au moins au début, pour survivre ... Je marchait dans la forêt, puis je découvrit, une fois à la lisière, une grande plaine, et on voyait au loin des collines et des montagnes. Je décidait de continuer à découvrir cet endroit, et j'arrivai rapidement sur une plage, au bord de la mer. Je continuait, en longeant la mer, de découvrir le contour d'une île. Elle était grande, et toutes sortes de terrains faisait qu'elle était bien ... Je vit plusieurs sources et bateaux, ainsi qu'un autre avion. Je me mit sur la piste d'un lapin, que je trouva rapidement et je le gardait dans la gueule, en me dirigeant à l'endroit où se trouvait Fook. Nous avons dévoré la lapin rapidement, car nous avions faim ! J'expliquai à Fook l'île, puis nous décidons ensemble de nous installer un endroit un peut plus loin dans la jungle, dans une petite clairière. Ensemble, nous ramassons des feuilles, de l'herbe et même un peu de tissu récupéré sur notre avion. Puis une fois notre "campement" grossièrement fini (il ne comportait que deux "tapis" de feuilles, d'herbe et de tissu !), nous nous sommes amusés ensemble. Lorsque la fatigue commençait à nous envahir, il me demanda si ma patte me faisait encore mal. Je me suis alors étonné qu'elle était presque complètement guérie, et je m'endormit en pensant que cette île n'était pas si mauvaise !
« Dernière édition: Mer 03 Sep 2008, 15:39 par Lline »
Réponse #4 Mer 03 Sep 2008, 15:11
douduo
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19


Chienne survivante d'un crash et d'un naufrage !



Journalisée
Cueillettes


Le 26 Juin

Lorsque je me suis réveillée Fook n'était pas là et avais du rapporté un pigeon de la chasse qu'il avait à moitié dévoré. Il était parti, et je me demandais bien où il était, étant donné qu'il avais déjà chassé. Je m'était attaquée à l'oiseau lorsqu'il arriva, la gueule pleine de branchages et de feuilles. Il me salua et me demanda si je pouvait l'aider à la cueillette. Je fini alors mon repas avant de le rejoindre. Ensemble, nous avons commencé à ramener le bois et les feuilles qu'il avait ramassé. En chemin, je suis tombée sur une barre de céréales que j'ai pris. Elle avait l'air bonne et très nourrissante.
 
Midi était largement passé lorsque Fook annonça qu'il y avait assez de feuilles et de branches. A ce moment là, je me suis demandé à quoi cela allait nous servir. Je lui est posé la question, et il m'a répondu d'un jappement plein de secret :
Citer
- Tu verra bien ...
Puis il me proposa d'aller me coucher. Mais je n'était pas beaucoup fatiguée et je suis allée me promener. J'ai trouvé quelques "trucs d'hommes" (un tissu qui sentait fort, une bouteille d'eau foncée et fraîche, et un bâton avec quelque chose de bien lourd au bout). Mais rapidement je me suis sentie fatiguée, et je me suis rendue conte que je n'aurais pas la force de renter maintenant. Je me suis installée contre un arbre, sur l'herbe chauffée par le soleil, et je me suis endormie, mon pelage zébré par le soleil de l'après-midi ...
« Dernière édition: Mer 03 Sep 2008, 15:13 par douduo »
Réponse #5 Jeu 04 Sep 2008, 19:04
douduo
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19


Chienne survivante d'un crash et d'un naufrage !



Journalisée
Frayeurs nocturnes



La nuit du 26 juin

Lorsque je me suis réveillée la nuit devait être tombée à peine 1 heure. Je m'étirait longuement avant de me rappeler que je me promenait et que j'aurai du renter depuis longtemps. Fook devait être fou d'inquiétude ! Je partis au petit galop dans la jungle. Mais la nuit me faisait un peu perdre mes repères, et le bruits de la nuit ne m'aidais pas ! Mais j'étais loin de la frayeurs que j'ai eu en rencontrant un immense grizzly, dont j'ai échappé au griffes que en m'enfonçant dans la jungle, où les arbres étaient si serrés que cet ours ne pouvait plus bien avancer. Redoutant une nouvelle attaque, je continuait dans la forêt à pas de loup. Mais je ne m'était pas rendue compte à quel point j'étais proche de notre "campement" ! Lorsque je sentis l'odeur de Fook je me détendit. J'aperçus une ombre, et pensant que c'était Fook, je l'apelait d'un petit jappement. Quelle peur j'ai eu en voyant apparaître un jeune loup, où l'on voyait, sous son pelage gris, rouler de puissant muscles. Moi qui ne m'était jamais battue, comment pourrai je battre un loup qui devait connaître toutes les techniques de combat ? alors que je commençait à reculer, j'entendit un aboiment de Fook :
Citer
- Ne t'inquiète pas, je l'ai recueillit
- Quoi ? Un loup ! ai je aboyé
- Il est jeune et gentil !
- Jeune mais capable de nous tailler en pièces au moindre moment !
- Essaie d'abord de le connaître avant de dire ça !

Alors je me suis tournée vers ce loup. Mais en le détaillant avec le regard, je remarquait qu'il était maigre, petit et son pelage était abîmé par endroits. Il me lança un bref regard, et j'y lu la peur. Alors je décida de l'accepter ...

Si à ce moment là je ne l'avais pas accepter, ou si ce loup ne nous avait jamais rencontré, ma vie aurait été, plus que tout, différente.
« Dernière édition: Jeu 04 Sep 2008, 19:11 par douduo »
Réponse #6 Sam 06 Sep 2008, 11:53
douduo
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19


Chienne survivante d'un crash et d'un naufrage !



Journalisée
1 mois après ...



Le 24 juillet

1 mois après mon crash, je m'était habituée à l'île. Nous l'avons nommée, moi, Fook et le loup qui faisait parti de notre petit "groupe", Pelage de Lune, nous avions choisi ce nom car les lueurs de la lune brillaient sur son pelage; l'île est maintenant nommée Shaolan. Notre campement avait évolué, grâce à un livre que nous avions réussi a déchiffrer on ne sait comment, car je n'avais jamais appris à lire ! Nous avions aussi compris que tout les trucs que l'on trouvait en chemin pouvaient nous servir : Pour solidifier notre campement, il nous fallait des pierres, beaucoup de pierres. Je ne ramassait pas beaucoup de pierres dans les montagnes, et j'eus l'idée de m'accrocher un pic qui brisait bien la pierre à une patte et j'ai pu ramasser plus de pierres et plus rapidement. Nous avions aussi découvert comment ce protéger des bêtes qui nous attaquaient quotidiennement : lorsque Fook et Pelage de lune on réussi à tuer un aigle qui essayait à tout prix de les tuer, nous avons récupéré les serres de l'oiseau pour renforcer nos griffes. La vie devenait de mieux en mieux, grâce à une peau que nous avions réussi a la solidifier grâce au livre, et qui nous servait au transport des ressources.
Pour moi, Pelage de lune était devenu un fils, et Fook me plaisait de plus en plus ... Peut-être même un peu trop ...
« Dernière édition: Sam 06 Sep 2008, 11:59 par douduo »
Réponse #7 Sam 06 Sep 2008, 12:17
douduo
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19


Chienne survivante d'un crash et d'un naufrage !



Journalisée
Des petits ...



Septembre

L'automne commençait à arriver, et les feuilles commençaient à se teinter de nuances brunes. Je savait maintenant depuis début août, qu'il m'aimait, et moi aussi. Mais ce que nous n'avions pas prévu venait d'arriver : j'avais commencé à grossir, et puis, cela est devenu évident : j'attendais des petits. Je me suis mis à chercher des feuilles, du tissu, et toutes sortes de matériaux qui pourraient rendre un "nid" plus douillet. Je récupérait les plumes et les peaux d'animaux chassés ... Un jour Fook proposa de creuser un trou là où nous avions construit un abris pour dormir. J'acceptai, car je voyait qu'il était inquiet pour la sécurité des chiots à leur naissance. A trois, nous avons creusé rapidement une bonne tanière, en sécurité par rapport au bêtes sauvages et protégée des intempéries. Mais un jour, il m'a annoncé que je devait me reposer dorénavant, et que lui et Pelage de lune m'apporteraient la nourriture et les matériaux pour le confort de la tanière. J'étais d'accord avec lui, car je me sentait de plus en plus fatiguée. Cette journée là, je les ai vu ramener des ronces pour protéger le campement. Lorsque Fook est venu se coucher contre moi, je me suis sentie plus en sécurité que jamais depuis le crash.
« Dernière édition: Sam 06 Sep 2008, 12:19 par douduo »
Réponse #8 Sam 06 Sep 2008, 19:59
douduo
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19


Chienne survivante d'un crash et d'un naufrage !



Journalisée
Naissances

2 octobre

Ce matin était gris et un vent puissant soufflait. Je me suis réveillée de bonne heure, mais Fook n'était pas là. J'aurai bien aimé le voir, et en sortant de la tanière, il n'y avait personne. Étrange ... Il étaient peut-être partis tout les deux à la chasse en pensant que je me réveillerai plus tard. C'était tout à fait possible, et je rentrai dans la tanière sans inquiétudes. J'avais faim, et j'avais hâte de voir Fook et Pelage de lune. Mais lorsque le soleil de midi est apparu, j'ai commencé à paniquer : Pourvu qu'il ne leur soient rien arrivé de mal ! Heureusement, ils sont arrivés peut après, et sont venus me saluer.
Citer
-Où étiez vous ? ai-je demandé
- A la chasse, répondit Fook
- Pourquoi avez vous mis si longtemps ?
- On voulait te faire une surprise ! Tu te réveillais vers midi d'habitude !
Je me détendit. Il est vrai que depuis plusieurs jours je me réveillai bien tard. Je donna un coup de langue à Fook, pour le pardonner et je retournais dans la tanière.
Une bonne quinzaine de minutes plus tard, Fook et Pelage de lune arrivèrent, avec la peau qui servait habituellement au transport de ressources, chargés de viandes entièrement dépecées, avec des fruits, et même un peu de poissons et quelques coquillages. Quel festin se fut ! A la fin de ce gros repas, tout le monde sommeillait, et je me suis endormie rapidement.
J'ai été réveillée par de douloureuses contractions. J'ai appelé Fook, car je voulait qu'il soit près de moi.
Citer
- Qu'est ce qu'il y a ? demanda-t-il en entrant.
- Ça commence, ai-je répondu
C'était très difficile, mais au bout de long efforts, je pu, enfin, lécher 5 chiots qui se blottirent contre moi pour téter. Pelage de lune et Fook étaient là, attendris par ces chiots si mignons. J'étais fatiguée, mais heureuse : J'étais maintenant la mère de chiots qui allaient être élevés dans la nature de Shaolan, l'île de notre famille, 8 chiens-loups.
(En fait plus exactement : 1 chien, 6 chiens-loups et 1 loup !)
Réponse #9 Jeu 11 Sep 2008, 15:49
douduo
Shaolanana
Hors ligne Hors ligne


Messages: 19


Chienne survivante d'un crash et d'un naufrage !



Journalisée
1 mois !

2 novembre

Cela faisait 1 mois que les chiots étais nés, 2 mâles et 3 femelles, qui étaient d'un beau mélange de Fook et de moi. Ce mois avait été tranquille, et aujourd'hui, j'allais accompagner mes petits à travers Shaolan. Nous ne faisions pas beaucoup de sorties, car il y avait beaucoup de dangers pour de si jeunes chiots.

Moi et fook, ainsi que Pelage de Lune, avions longuement réfléchit quand commencerai l'apprentissage de la chasse, de la "lecture" et d'autres choses. Nous ne savions pas encore si la "lecture" serait innée chez eux, comme chez nous. Nous avions décidé de commencer leur apprentissage à deux mois, et séparément. Pelage de lune prendrait un chiot, et moi et Fook deux.

La ballade était tranquille, mais elle fut plus courte que les dernière, car les chiots craignaient le froid. L'hiver approchait et le temps devenait plus frais. Nous redoutions l'hiver, car il n'y aurai plus beaucoup de gibier, et nous ne savions pas si il faisait froid.
Lorsque nous sommes rentrés au campement, les chiots se sont blottis contre moi, pour se réchauffer.
Je les ai laissés s'endormir, puis je suis partie silencieusement, pour rejoindre Fook et Pelage de Lune, car j'avais décidé de recommencer à chasser.
Que cela me faisait plaisir de sentir le vent dans ma fourure quand je galopais ! Cela faisait si longtemps !Et je fus contente de retrouver les joies de la chasse ...
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP SMF 2.0 | SMF © 2011, Simple Machines XHTML 1.0 valide ! CSS valide !