Le jeu 650 km

650km : Le Forum
Ven 16 Nov 2018, 10:47 *
Bienvenue. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
News du 30/08/2018
Avis à tous les survivants!

Salut à tous, l'équipe de 650km à décider d vous laisser un peu plus de tps de jeu en retardant la fermeture de celui-ci pour une durée encore indéterminée suites à vos demandes
Nous vous souhaitons donc un bon jeu !

Échouez-vous avec nous dans notre nouveau canal discord dédié à 650km!
Cliquez sur le lien suivant et rejoignez-nous! https://discord.gg/SqxZ6HX


Une question sur le jeu ? Consultez le :
Merci de consulter les Règles du Forum avant toute participation.
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Discussion: [Journal] Employé du mois...  (Lu 2170 fois)
Sam 08 Août 2009, 06:37
LeConcierge
Shaolanom
Hors ligne Hors ligne


Messages: 3




Journalisée
Employé du mois... Je n'aurais jamais voulu l'être.

J'étais concierge dans l'hôpital St-Justine dans la métropole de Montréal au Québec. Au début de ma deuxième année d'embauche, après avoir fait de nombreuses heures supplémentaires, j'ai été élu employé ménager du mois. Ensuite un tirage d'un voyage au sud était tiré parmi les employés du mois de tous les départements de l'institut médical; la chirurgie, l'urgence, la pédiatrie, la gériatrie, et évidemment l'entretien ménager. Cette semaine-là, je fus "l'heureux" gagnant!

Je n'avais jamais quitté ma ville de plus de 2 heures de voitures, alors d'avoir une semaine de vacances dans le sud et de prendre l'avion était une opportunité inespérée!!! Donc la journée de départ arrive, alors je fais mes bagages ensuite, j'appelle un taxi : «Aéroport Pierre-Éliot Trudeau ! au plus vite !». Rendu à l'aéroport, je passe sans aucun problème les barrières de sécurité, je m'assis sur l'un de ses sièges peu confortables, et j'attends fébrilement le vol B-632. Mon vol est prévu pour 22h30; mais ayant trop hâte, et aussi par prévoyance, il est 21h45, alors j'ai le temps de faire un petit repos, je dois dire bien mériter.

«DERNIER APPEL POUR LE VOL D-632, JE RÉPÈTE DERNIER APPEL POUR LE VOL D-632 à la porte 18»( L'endroit ou j'ai souligné, est ce que j'ai entendu en me réveillant ). Entendant le numéro de mon vol, je me lève et cours le plus vite possible que l'on peut faire avec un bagage qui pèse 20 livres. J'arrive à la porte 18. L'employé d'Air Canada est en train de fermer la porte, mais me voyant, l'employé m'attend et me laissa rentrer dans l'avion, qu'elle chance !!!!

Je m'installe dans mon siège, c'est bizarre, sur mon billet c'est inscrit que ma place est côté hublot, mai dans l'avion, le numéro de mon siège correspond bien à un siège côté aller. Mais, je ne suis pas fâché, surtout que j'ai le vertige. Après avoir écouté attentivement les mesures de sécurité dictées par le pilote, j'ouvre le petit écran de télévision en haut de moi et je décide d'écouter le film qu'ils présenteront pour les passagers : «Crash au Caraibes». En voyant le titre j'espérais bien que ce fut un documentaire sur une crise économique au Caraibe, mais non, ils ont eu le culot de nous passer un drame sur le crash d'un gros transporteur Belge dans les Caraibes ! Mais bon, je me divertis quand même avec l'histoire intrigante et les jolies actrices :lol: .

Après environ une heure de vol, l'appareil commence à subir des sousbresaults. Je commence à être inquiet, mais je me dis que ce sont de "vulgaires turbulences". En fait, c'est ce que le Pilote à tenté de nous faire croire en nous l'annonçant au micro; mais au milieu de l'intervention microphonique du pilote, nous entendûmes un bruit sourd à droite de l'appareil. Il manquait un réacteur ainsi qu'une partie de l'aile droite de l'avion. Il eu un silence quasi total dans l'avion, interrompu par des pleurs. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne ressentis aucune émotion, tandis que le monde commençait à céder sous la panique. Deux minutes après, nous sursautâmes lorsque nous entendit un déchirement suivi d'une inclinaison anormale de l'appareil. Ont entendaient un sifflement strident s'accentuer au coeur de l'appareil qui commencé à enterré le bruit des cris et des pleurs. C'est à ce moment où je pris compte de ma situation. J'étais dans un avion qui allait s'écraser d'une seconde à l'autre.

Les agents de bord commencèrent à donner des parachutes aux voyageurs. Je me trouve alors dans le fonds de l'appareil. Les employés font sauter les gens de l'avion à mesure qu'ils enfilent leurs parachutes. Mais Il n'y avait que le quart des voyageurs d'évacuer, lorsque l'altitude de l,appareil empêcha d'autres sauts de parachutes. Alors, nous suivîmes les instructions de mademoiselle Air Canada, et nous mirent en boule sur nos sièges. Je ne crois pas en Dieu, mais j'aurais aimé y croire pour pouvoir prier au lieu de penser à ma future mort.

Plus rien, je n'eus connaissance de rien pendant un certain nombre d'heures ou mêmes jours, je n’ai aucune idée. J'étais coincé entre deux sièges et j'avais une coupure sur l'avant-bras. Pas d'autre lésion physique, malgré un sévère mal de tête et des nausées. Je réussis à m'extirper des sièges, et ce que je vis me glaça le sang. Je voyais des corps partout, mais pas âme qui vit au premier coup d'oeil. en marchant le long des restes de l’appareil, je vis trois personnes qui étaient dans un état de mi-sommeil, mi-réveil. Je me rendis à côté de leurs emplacements, et les aidèrent à sortir de l'appareil. Quelques minutes après je connus leurs noms : Gladiateur, Roi Mephysto et ManoloOw.

Je laissai les autres survivants contre l'extérieur de la coque de l'avion, et je cherchai un endroit où me faire un abri. Je découvris un endroit situer à droite d'une source, au sud de montagnes, et ayant vu sur la mer. C'est alors là que la survie commence.

[à suivre....]

Alors la prochaine fois, ne soyez pas trop zélé dans votre travail, car vous allez vous fatiguer à travailler, être l'employé du mois, et vous endormir lorsque vous auriez besoin d'être très alerte, car je n'ai jamais remarqué que j'avais pris le mauvais vol...
« Dernière édition: Jeu 01 Oct 2009, 13:44 par Lline »
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP SMF 2.0 | SMF © 2011, Simple Machines XHTML 1.0 valide ! CSS valide !